Simon Céré (RDS)

Le sport en tête avec les faits saillants ADVIL du mois à RDS

par Simon Céré (RDS), le 14 avril 2014


Advil s’associe à RDS pour une 3e année consécutive afin faire vivre le volet francophone de son initiative nationale Faits saillants Advil du mois, un concours pancanadien qui invite les pros du sport à domicile à faire parvenir une vidéo de leurs faits saillants personnels pour participer. Les animateurs Yanick Bouchard et Frédéric Plante de l’émission le 5 À 7, sont les ambassadeurs officiels de RDS pour ce concours.

Les sportifs amateurs ont jusqu’au 20 avril pour soumettre leur candidature, en s’inscrivant sur la page du concours Faits saillants Advil du mois et en y déposant une vidéo de moins d’une minute, faisant la démonstration de leur talent. Ce faisant, ils courent la chance de gagner le grand prix de 25 000$, ou encore l’un des cinq prix de 1000$ remis aux finalistes mensuels, en plus de voir leurs exploits diffusés à RDS.

Depuis le 10 février et jusqu’au 22 juin, les Canadiens sont invités à voter pour choisir les cinq finalistes mensuels et le gagnant du grand prix. Un prix de 500$ en argent est décerné chaque mois parmi les personnes qui ont voté et un prix de 5 000$ en argent sera décerné à l’une des personnes qui auront voté durant les finales de cette édition 2014 du concours des Faits saillants Advil du mois.

Cette initiative est supportée par des messages publicitaires de 30 secondes diffusés sur les chaînes télé de RDS et par différentes exécutions web, dont des dominations de la page d’accueil du RDS.ca.

Notons que Kate Beirness et Cabbie Richards sont les ambassadeurs officiels du concours pour TSN, qui assume le volet anglophone de l’initiative.


Comme se porte la marque de votre OBNL?

À lire maintenant

Comme se porte la marque de votre OBNL?
Comment créer de la valeur comme Batman?
Tuez votre vache à lait
10 choses à faire avant de postuler sur un poste
Profils atypiques en milieu de travail
Le Design Thinking, aujourd’hui
GIF-tu? Tu devrais!
Les salons d’exposition: de la mauvaise herbe ou le Klondike?
La publicité doit s’adapter au cynisme ambiant
Une arborescence de site web idéale
L’automatisation, ce n’est pas automatique
Hype Cycle marketing: avoir les moyens de ses ambitions