Viaconseil

La reconnaissance au travail: un moyen sûr de motiver les troupes!

par Viaconseil, le 10 avril 2014


Féliciter un employé, lui donner une petite tape dans le dos, c’est une perte de temps, ou un investissement, selon vous? Bien entendu, dans un contexte où tout va toujours trop vite, il se peut que la reconnaissance ne se retrouve pas en tête de liste de tous les employeurs. Et pourtant, avec tous les avantages qui en découlent, elle devrait sans contredit faire partie des priorités et des bonnes habitudes à entretenir!

Mais la question se pose… Est-elle réellement nécessaire? A-t-elle un impact sur les employés? La réponse est simple: Oui, la reconnaissance du travail est essentielle, elle motive les troupes et mobilise les employés!

Une source de motivation

La reconnaissance en milieu de travail représente en effet un outil très fort de mobilisation et d’attachement de la part des employés. Elle reconnaît les bons comportements, les efforts, ainsi que les réalisations d’un employé, ou d’un groupe d’employés. Elle leur donne confiance, les stimule et leur permet d’évoluer dans un environnement de travail plus sain et plus efficace. Mais encore plus que tout, elle donne un sens à leur travail.

Qu’elle soit formelle – remise de prix, tableau d’honneur – ou informelle – rétroaction positive, ou encore permission pour l’employé de prendre une journée de congé suite à un bon coup –, elle mène à tout coup au résultat que tout employeur recherche: l’employé touché sera porté à se surpasser professionnellement.

Mais si c’est si simple, pourquoi n’est-ce pas une pratique plus répandue?

Certains ont tout simplement de la difficulté à exprimer leur appréciation face aux bons comportements d’autrui. Plutôt que de prendre un moment pour tenter de faire un effort à ce niveau, ils repoussent le moment à plus tard, attendent les conditions idéales, ou encore l’inspiration, qui ne vient jamais spontanément.

D’autres manquent tout simplement de temps. De temps pour remercier ou féliciter les employés, mais aussi de temps pour remarquer le bon travail accompli.

Il est certain que, pour ceux qui ne sont pas habitués à démontrer de la reconnaissance, le changement d’attitude peut sembler un objectif difficile à atteindre. Mais il suffit d’établir petit à petit de nouvelles bonnes habitudes, et avant peu, le tout se fera naturellement!

Vers un statut d’employeur de choix

De nos jours, les employés se détachent de plus en plus facilement de leur milieu de travail. Il devient donc primordial de trouver un moyen de les aider à développer un sentiment d’appartenance envers leur entreprise. Qui plus est, dans ce contexte dans lequel il n’y a aucune garantie que les employés demeureront en poste, les entreprises se doivent de dénicher de bons candidats, et de les conserver au sein de leur équipe. Et devenir un employeur de choix passe obligatoirement par une bonne reconnaissance de ses employés, sincère et constante! Cette reconnaissance deviendra, à la longue, aussi importante qu’un recrutement efficace, ou encore que le plan de relève de l’entreprise.

Une réaction en chaîne

Quand on pense que la majorité des gens travaillent d’abord et avant tout pour leur réalisation personnelle, et qu’un témoignage de reconnaissance de la part d’un gestionnaire peut prendre aussi peu que vingt secondes, on réalise que de simples félicitations ne coûtent rien, mais rapportent énormément. Le fait de remettre un mot de remerciement à un employé, de l’inviter à dîner, ou encore de lui transmettre les commentaires élogieux d’un client peut avoir comme conséquence directe d’augmenter la productivité de cet employé, de stimuler sa fierté et de le motiver au travail. Ce même employé aidera alors à créer autour de lui un environnement de travail positif, et contribuera à un meilleur esprit d’équipe.

En somme, lorsqu’un employeur décide d’instaurer une culture de reconnaissance au sein de son entreprise, il prend par le fait même la décision éclairée de transmettre ses valeurs humaines. Il renforce sa culture d’entreprise, et crée un climat d’engagement de la part de ses employés. Et s’il est de ceux qui croient que la performance passe par le plaisir, il s’assure, à-travers la reconnaissance qu’il prodigue, de demeurer des plus compétitifs sur le marché. Et vous, ou vous situez-vous dans l’échelle de la reconnaissance?

Par VIACONSEIL


Hausse salariale: comment s’y prendre?

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes