Aurélie Ponton (Dialecto Web)

Quels contenus retiennent vraiment l'attention?

par Aurélie Ponton (Dialecto Web), le 14 février 2014


Si vous êtes comme moi, vous adorez faire de la veille. Veille stratégique, veille concurrentielle, etc. Nous sommes d’ailleurs à une époque parfaite pour ça: les sources d’informations sont présentes plus que jamais sur le web.

C’est donc, suite à une opération de veille, que je suis tombée sur cet article du blogue Content Marketing Institute. L’article répondait, de façon plutôt simple, à une question que plusieurs professionnels en marketing se posent : quels sont les contenus qui retiennent l’attention des utilisateurs? Quelle est l’approche à employer pour susciter l’action et générer des résultats?

L’article faisait mention de ces 5 types de contenus :

• The Trends
• The Meteor
• The How-To
• The How-to-Work-With
• The Case Study

Parmi ces cinq types de contenus, deux ont particulièrement retenu mon attention. Les voici, ci-dessous.

Le contenu sur les méthodes (The How-To)

Un contenu que j’adore ici. Et je ne suis pas la seule. Il explique aux lecteurs de façon concrète sans être trop poussée comment bien réaliser des projets spécifiques à votre domaine. Personnellement, je le considère comme l’un des meilleurs moyens de capter l’attention d’un éventuel client afin de le convertir aux bénéfices de vos services.

Malheureusement, plusieurs redoutent de livrer leurs secrets, de peur de perdre des occasions d’affaires. Contrairement à eux, je crois plutôt que c’est l’un des bons moyens de sensibiliser les gens au côté accessible d’une pratique. En effet, les gens sont davantage portés à acheter un service ou un produit qu’ils peuvent comprendre. Ça leur permet de l’apprécier davantage et d’avoir une plus grande confiance envers le fournisseur ayant été capable de bien vulgariser.

L’étude de cas (The Study Case)

Alors là, il s’agit d’un contenu qui est excellent, vraiment. Par contre, il est souvent mal rédigé. En effet, c’est un exercice pour les clients qui demandent une réelle ouverture sur les nouvelles façons de se promouvoir. Ils doivent délaisser le discours vendeur et surfait et se tourner vers les réels bénéfices qu’ils ont pu offrir à leurs clients de façon concrète.

Et ne nous le cachons pas, tout le défi est là; démontrer du concret. C’est très certainement l’une des meilleures preuves des compétences réelles.

Et vous, quels sont vos contenus qui retiennent le plus votre attention?

À lire maintenant

Gestion des enjeux sociaux: la réflexion à effectuer avant de communiquer
LinkedIn: le nouvel Amazon du B2B?
S’adapter au monde du travail québécois
Les défis des personnes trans au travail
L’argent fait le bonheur... quand on sait s’en occuper
Bouger, aussi bon pour la santé que pour votre marque employeur!