Alexandre Sagala (Pertinence Média)

5 raisons de ne pas acheter des listes de courriels

par Alexandre Sagala (Pertinence Média), le 30 janvier 2014


Il ne se passe pas une seule semaine sans que je me fasse poser la question «Est ce que vous vendez des listes de courriels?» ou «Où pourrais-je me procurer une liste de courriel?». Ma réponse: ne jamais acheter une liste de courriels. Bien qu’il soit tentant de grossir rapidement sa propre liste ou de faire une campagne éclair sur une liste plus importante, il est fortement déconseillé de le faire en achetant des listes. Voici pourquoi:

1 - Les gens ne veulent pas entendre parler de vous

Ils ne connaissent pas votre entreprise, ils ne connaissent pas ce que vous faites et ils n’ont aucune idée du comment vous avez eu leur information. Ce n’est pas vraiment la meilleure façon de faire une bonne première impression.

Les entreprises qui vendent des listes de courriels vont vous dire qu’ils ont le consentement de tous les gens sur leur liste. D’un point de vue objectif, ce n’est pas totalement faux, mais ces consentements sont habituellement obtenus de manière détournée à l’aide de clauses dans des documents de conditions, participation à des concours, etc. Pour les moins honnêtes d’entre elles, elles vont jusqu’à créer des robots web qui récoltent des adresses courriel sur le web. Pas très rassurant.

Le point étant que ces gens ne s’attendent pas à recevoir une communication courriel d’une tierce partie. Ces gens ne veulent pas entendre parler de votre entreprise. Communiquer avec eux ne sert donc à rien.

2- Listes désuètes

La plupart des listes en vente sont très désuètes et comportent donc beaucoup d’informations mauvaises et erronées. Mauvais noms, adresses courriel invalides, formats invalides, etc. Ne gaspillez pas votre argent pour communiquer avec de mauvais contacts ou même des contacts inexistants. Investissez votre argent dans des activités marketing qui vous permettront d’augmenter organiquement votre propre liste. Mettez l’accent sur la qualité de votre liste au lieu de la quantité.

3- La loi C-28

Une nouvelle législation canadienne entrera en vigueur en juillet 2014: la loi C-28. Cette loi viendra modifier les règles qui régissent les communications électroniques au Canada notamment l’envoi courriel.

L’essence de loi vise à forcer les entreprises à obtenir un consentement des contacts avec lesquels ils vont pouvoir communiquer. Pas de consentement, pas de communication. Par le fait même, cette loi vient interdire l’achat de liste de courriels puisque les contacts sur ces listes ne vous ont pas donné l’autorisation de communiquer avec eux. Cette pratique sera donc illégale et passible d’amendes substantielles.

4- Violation des conditions

La plupart des entreprises qui offrent le service d’envoi de courriels vous font signer une entente qui comporte des conditions (le logiciel de marketing PUBLITRAC fait partie de ceux-ci). Ces conditions contiennent entres autres deux éléments importants:

  1. Vous n’enverrez jamais de pourriels ou de courriels non sollicités
  2. Vous n’utiliserez pas de liste achetée, louée ou empruntée d’une tierce partie.

Ces points sont importants parce que leur réputation aussi est en jeu. Lorsque vous envoyez des courriels à des membres d’une liste achetée, vous nuisez aussi au score de crédibilité de votre entreprise d’envoi de courriels. De plus, vous contrevenez aux conditions de votre entente et vous vous exposez à certains problèmes au niveau contractuel.

5- Performance médiocre

Le but d’une campagne courriel est de communiquer avec un groupe de gens avec le but d’entretenir une relation, leur relater une nouvelle ou de leur faire part d’un nouveau produit… Si le récipiendaire n’a aucune idée de qui vous êtes, n’a aucun intérêt pour vos produits et services et ne sait pas comment vous avez eu ses informations de contact, il y a une forte chance qu’il mette directement le courriel à la corbeille. Une liste non ciblée ne comprenant aucun consentement ne fait que donner des résultats médiocres, voire nuls. Du même coup, vous contribuez à augmenter le niveau de pourriel, une nuisance que tout le monde hait!

Personne n’aime recevoir des courriels non sollicités. Personne incluant vous. De plus, les performances de ce type d’envoi sont nulles. N’associez pas votre image de marque à ce type d’envoi. Une image prend des années à bâtir, mais est vite détruite. Investissez dans la croissance de votre liste.


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes