Julie Bourbonnière (Directrice, communications et marketing chez Moisson Montréal)

Le site web, la porte d’entrée de votre entreprise

par Julie Bourbonnière (Directrice, communications et marketing chez Moisson Montréal), le 11 septembre 2013


Pour la plupart des gens qui travaillent quotidiennement avec des ordinateurs, parler d’Internet équivaut presque à parler de télévision. Mais lorsqu’on évolue depuis des décennies dans une industrie où l’on a peu d’interaction avec les ordinateurs et les médias numériques, il est difficile d’imaginer voire de soupçonner tout ce que le «World Wide Web» offre aux visiteurs.

Ainsi, pour plusieurs dirigeants d’entreprises, le web paraît comme un abîme sans fond dans lequel leur site pourrait se perdre parmi tous les autres… Selon Netcraft, une entreprise qui fournit des services d'exploration de données, de défense contre la fraude et l'hameçonnage et des tests de sécurité, il y avait en juillet 2013 plus de 698 millions de sites sur le web, dont plus de 175 millions seraient réellement actifs.

Pourquoi un faire un site, s’il en existe déjà autant?

Avoir un site est aussi important qu’avoir des cartes professionnelles quand on dirige une entreprise. Peu importe le produit ou le service que vous offrez, dès que vous rencontrerez quelqu’un, la première chose qu’il ou elle fera suite à votre rencontre sera de «googler» le nom de votre entreprise.

Un site web sert donc à la fois à se faire connaître et à être reconnu. Ainsi, il permet d’attirer de nouveaux clients qui, faisant une simple recherche au sujet d’un type de produit ou de service, découvriront votre entreprise. Un site bien conçu et attrayant permettra également de se démarquer de la compétition et attirera l’attention des influenceurs qui seront susceptibles de parler de vous et d’améliorer votre notoriété dans l’industrie soit par le bouche à oreille ou de plus en plus par les médias sociaux. Il ne faut donc pas hésiter à parler de votre savoir-faire, de votre professionnalisme et de vos réussites!

Mais quoi faire avec son site? Diversifiez le contenu, en publiant des communiqués optimisés pour les moteurs de recherches, des photos et des vidéos. Multipliez les liens vers les sites des partenaires et faites des mises à jour intéressantes grâce aux médias sociaux sans négliger l’ajout de mots-clics (hashtags).

Mais s’il est important de diffuser des messages et des nouvelles intéressantes, il est tout aussi important de rapporter ce que les autres disent de bien à notre sujet. L’autopromotion a ses limites et la reconnaissance d’une tierce partie vaut milles fois plus qu’une publicité, alors n’hésitez pas à mettre des liens vers les articles de publications qui parlent de vous, des témoignages de clients ou encore des vidéos sur YouTube.

Selon les experts en communications numériques, les communiqués de presse et nouvelles contenant des photos et des vidéos vont générer 10 fois plus de vues que des communiqués proposant uniquement du texte.

Finalement, il est important de garder son réseau de contacts informé de vos bons coups grâce à un bulletin d’information envoyé périodiquement ou la création d’un blogue sur votre site.

Quelle sorte de site: avec CMS ou codé sur mesure?

Michelle Blanc, spécialiste du commerce électronique et du marketing Internet, publiait récemment un billet sur son blogue à ce sujet et arrivait à la conclusion suivante:

«Un site codé en dur peut difficilement rivaliser en fonctionnalité/coût et en intelligence avec celui développé par une foule de passionnés. Par ailleurs, même la CIA et le NSA sont en open source. Et, on s’entend que pour un site à vocation informationnelle ce n’est pas si critique.»

Ce qu’elle veut dire c’est qu’on a plus nécessairement besoin d’investir des dizaines de milliers de dollars pour avoir un site informationnel qui soit à la fois invitant, efficace et facile à utiliser. Si vous ne publiez pas de l’information critique ou sensible, mais bien du contenu informatif au sujet de vos produits et services, rien ne vous oblige à avoir un site codé et impénétrable. Après tout, qui voudrait bien venir trafiquer votre site?

Donc, pour réaliser un beau petit site sans débourser de grosses sommes, il suffit d’avoir un peu de temps, de patience et d’imagination pour choisir parmi les centaines de milliers de modèles de sites fonctionnant avec un CMS sur Wordpress, Drupal ou Joomla pour ne nommer que ceux-là. Vous n’avez qu’à importer, installer sur votre nom de domaine et vous lancer dans la mise en page et la rédaction. Les formats sont modifiables assez facilement et les créateurs développent régulièrement des améliorations et widgets qu’on télécharge pour améliorer les performances et fonctionnalités du site.

Puis, pour ceux qui n’y connaissent pas grand-chose (ce qui est le cas de 99% des gens d’affaires), il y a aussi les fournisseurs d'hébergement, dont les plus connus sont Amazon, Rackspace, SoftLayer et Go Daddy, qui offrent des sites clé en main pour une poignée de dollars chaque mois. Ces derniers offrent des services de sélection de noms de domaine, d’hébergement et de modèles variés. Vous n’avez qu’à insérer votre texte et vos photos aux endroits désignés et le tour est joué. Vous pouvez avoir un site web prêt en quelques heures!


La libération de droits musicaux en publicité

À lire maintenant

La libération de droits musicaux en publicité
Ce que vous devez savoir sur les droits musicaux
Le SEO local bientôt payant sur Google Mon Entreprise?
La génération Z et Instagram : le changement des codes esthétiques
Comment intégrer la période estivale dans notre marketing
Qu’est-ce que la création de contenu?
Profils atypiques en milieu de travail
Les 10 avantages de la programmatique
Vous utilisez toujours un acheteur de média?
BIG DATA : 3 éléments principaux à considérer à court terme
Les choses essentielles à faire pour votre boutique en ligne
12 signes que votre entreprise est prête pour le Marketing Automation