Pleins feux sur Solo Communications, agence de branding et marketing web

le 6 septembre 2013


Le contexte d’affaires des entreprises est en évolution constante: plus que jamais, il est important pour les PME comme pour les grandes compagnies de se différencier, de remettre en cause de vieilles pratiques au succès mitigé, d’identifier des enjeux d’affaires freinant la croissance de l’entreprise et d’y apporter des solutions pertinentes.

Le succès des clients, d’abord et avant tout!

La raison d’être de Solo Communications est inchangée depuis 25 ans: réduire l’écart existant entre nos clients et leur marché pour augmenter leur notoriété et leurs ventes. Notre agence le fait dans le cadre de mandats que nous confient nos clients, mais également en donnant accès à tous, en ligne, à des outils et de l’intelligence d’affaires, via solopedia.ca et le blogue hebdomadaire de l’agence. Solopédia est un outil ouvert à la communauté pour démystifier le vocabulaire du marketing interactif auprès des dirigeants d’entreprise. Le blogue de Solo, quant à lui, diffuse chaque jeudi de bonnes pratiques de gestion, de présence numérique et de marketing pertinentes pour les PME.

De la stratégie à l’intervention sur le terrain

Solo Communications intervient en amont, auprès de la haute direction, pour positionner une entreprise, en définir les facteurs clés de succès et conseiller des dirigeants sur le plan stratégique. Notre agence accompagne ensuite les équipes marketing et commerciales pour implanter les stratégies proposées en actions concrètes et mesurables, en vue d’assurer un bon retour sur investissement.

Solo Communications intervient dans quatre grands domaines:

  1. Réaliser des diagnostics de mise en marché et élaborer des stratégies de marque. Comprendre le modèle d’affaires d’une entreprise, analyser ses forces et faiblesses et recommander une stratégie de marque adaptée à ses besoins.

  2. Aligner la gestion de marque sur les enjeux d’affaires de l’entreprise. Par exemple, lorsqu’une entreprise s’inscrit en bourse ou envisage une fusion/acquisition, elle doit travailler autant sur son attractivité financière que sur sa marque, qui fait partie de ses actifs incorporels et a une valeur.

  3. Dédier autant d’importance aux communications internes et externes. Travailler sur la fierté et le désir d’appartenance, focaliser sur son cœur de métier et sur ses employés, pour renforcer la marque employeur et son impact dans le marché.

  4. Assurer une gestion de marque à la fois in vivo et numérique. Adapter l’écosystème d’affaires à l’univers numérique en constante évolution. Accompagner nos clients en fonction de leurs besoins et de leurs connaissances et créer de nouvelles habitudes, dans le cadre de la mise en place d’un processus d’amélioration continue.

Une présence dans des marchés diversifiés, ici et en Amérique du Nord

Depuis 1988, Solo Communications est privilégiée de livrer des mandats d’envergure aux entreprises d’ici et d’ailleurs. Elle peut compter sur des clients fondateurs comme Saputo et Domtar, tout en diversifiant ses activités dans la culture (Daniel Lemire), le pharmaceutique (Mirati, Tridural), l’immobilier (Place Ville Marie), la distribution de biens et services (Panasonic, FP Innovation). Notre agence accompagne ses clients dans la transition vers le marketing web et l’implantation de meilleurs outils de commercialisation.

En proposant des services intégrés, de la stratégie au design, de la gestion de marque à la programmation, Solo Communications fait sa marque comme agence centrée sur les enjeux d’affaires de ses clients, dans le but d’améliorer leur pouvoir d’attraction auprès de leurs clientèles cibles.


Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles