Aurélie Ponton (Dialecto Web)

Quatre atouts d’un rédacteur web

par Aurélie Ponton (Dialecto Web), le 5 avril 2013


Pour se distinguer comme rédacteur web, il faut avoir quelques atouts dans sa manche. Et ici, je ne parle pas juste des capacités rédactionnelles. Parfois, pour tirer son épingle du jeu, il faut pouvoir mettre de l’avant des compétences plus techniques.

Ne l’oublions pas, un rédacteur web est un rédacteur qui s’y connaît (à tout le moins un peu!) avec les technologies sur internet.

Atout #1: Connaître Google Adwords
Je ne parle pas ici de devenir un maître en la matière. Mais lorsque le rédacteur Web peut également s’impliquer dans la gestion des campagnes PPC (sur Google ou un autre moteur de recherche), c’est intéressant. C’est une compétence qu’il est donc bon de développer. Bien sûr, si les compétences requises pour le genre de campagne du client sont très élevées, il est préférable de contacter un professionnel. Mais s’il ne s’agit que de gestion PPC de base, c’est intéressant de pouvoir y jeter un oeil.

Atout #2: Savoir gérer l’envoi d’une infolettre
Le rédacteur Web est souvent appelé à rédiger le contenu des infolettres. Toutefois, s’il peut aussi gérer l’intégration de ses contenus et l’envoyer, il fera le bonheur de son employeur. Il lui évitera ainsi de devoir faire appel à d’autres ressources pour compléter cette opération.

Atout #3: Être à l’aise avec le HTML
Il est difficile de se prétendre rédacteur Web sans toucher, à tout le moins un peu, au HTML. Il n’est pas question ici de devenir un programmeur HTML de haut niveau. Il est plutôt question de comprendre la structure du code et de pouvoir s’y retrouver. De toute façon, la rédaction Web optimisée pour les moteurs de recherche demande une conscience du HTML. Pousser un peu plus sur la question, c’est donc d’ajouter des cordes stratégiques à son arc.

Atout #4: Connaître les bases du Web analytique
Rédiger pour le web demande une conscience certaine de la mesure du résultat. Il faut pouvoir rédiger tout en cherchant à atteindre un objectif. Et quoi de mieux pour mesurer son succès que des outils tels que Google Analytics par exemple? Si en tant que rédacteur web vous êtes capable de manipuler celui-ci, vous aurez un as de plus dans votre manche. Vous serez capable de démontrer à votre client ou votre patron que rédiger pour le Web est une activité marketing donc les résultats sont mesurables.


Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles