Grenier Recrutement

2023, l’année du «quiet hiring»

par Grenier Recrutement, le 9 janvier 2023


En 2022, on a vu une multitude de nouveaux jargons en milieu de travail, dont le « quiet quitting », cette fameuse tendance qui a pris d’assaut TikTok, soit celle de répondre aux attentes exigées au travail, sans plus.

Selon la société Gartner, une des tendances qui dominera le domaine des ressources humaines en 2023 est le « quiet hiring ». Le concept « d’embauche discrète »? Une organisation peut ajouter de nouvelles compétences et combler les lacunes, et ce, sans embaucher de nouveaux talents à plein temps. Le « quiet hiring » se présente sous deux formes distinctes : interne et externe.

La première forme repose sur l’idée que les employé·es actuel·les peuvent passer à d’autres rôles ou assumer différentes affectations au sein d’une même boîte temporairement. La seconde forme vise à embaucher à court terme des sous-traitants, ou des collaborateur·trices, pour faire fonctionner l’entreprise sans embaucher plus d’effectif à temps plein. Bien que cette tendance émergente puisse être une solution avantageuse pour les employeurs afin d’assurer l’efficacité en milieu de travail sans causer de contraintes financières, d’après Gartner, le succès (ou l’échec) du « quiet hiring » dépend de la communication.

Il faut miser sur la transparence et faire savoir aux employé·es que le passage de leur rôle actuel à un autre ne veut pas dire qu’il·elles ne sont pas nécessaires à l’entreprise. On évite ainsi que ces mêmes employé·es cherchent d’autres opportunités ailleurs. Du côté des employé·es, il·elles peuvent penser à tirer parti de « l’embauche discrète » comme moyen de faire progresser leur carrière.

Toujours selon Gartner, en 2023, « l’embauche silencieuse » se manifestera de plusieurs manières :

  • Un accent sur la mobilité interne des talents pour s’assurer que les employé·es répondent aux priorités les plus importantes sans changement d’effectif.
  • Opportunités de perfectionnement pour les employé·es existant·es tout en répondant aux besoins organisationnels en constante évolution.
  • Approches alternatives, telles que tirer parti des réseaux d'ancien·nes élèves pour faire appel de manière flexible aux talents uniquement en cas de besoin.

À l’aube de la récession, avez-vous pensé à une stratégie de « quiet hiring » au sein de votre organisation?

Source : Gartner, Entrepreneur  

quiet hiring

 

À lire maintenant

Quoi faire après une entrevue?
Site web B2B: pourquoi l’améliorer?
Gros plan sur la sécurité et la bienveillance au travail
Bon coup médiatique: Nike
Le mentorat: quand la sagesse rencontre la jeunesse
Écoresponsabilité événementielle: il est temps de vous y mettre!