Aurélie Ponton (Dialecto Web)

Cinq conseils pour améliorer le ROI de son contenu

par Aurélie Ponton (Dialecto Web), le 1 février 2013


Le mot contenu ne va plus sans ROI. En effet, pour rester dans les bonnes grâces du marketing, le contenu (web et autres) doit démontrer son potentiel de retour sur l’investissement. Autrement dit, le stratège ou le conseiller doit démontrer que produire du contenu, ce n’est pas une dépense: c’est un investissement capable de rapporter.

Ci-dessous, cinq conseils pour vous aider à améliorer les performances de vos contenus à travers le web.

Conseil #1: Ne focalisez pas uniquement sur LA bonne idée de contenu
Restez plutôt actif et produisez différents types de contenus Web. Gardez bien en tête qu’un succès en marketing (notamment en marketing inbound) ne se gagne pas avec une seule bonne idée. Il en faut plusieurs. Ne perdez donc pas trop de temps à trouver l’idée du siècle.... car vous raterez de belles occasions de vous faire la main avec différents formats de contenus.

Conseil #2: Ne mélangez pas les tactiques et les stratégies de contenu web
C’est une erreur courante. Une fois venue le temps de passer à l’action, les conseillers font la gaffe de considérer Facebook ou le SEO comme une stratégie. Ce sont des tactiques. Or, si l’on veut générer un retour sur l’investissement, il faut une stratégie bétonnée. Et pour y arriver, il faut voir au-delà des outils et considérez le plan global. Ne faites pas la gaffe de vous laisser aveugler par l’outil tendance du mois et revenez toujours aux bonnes bases d’une stratégie bien établie.

Conseil #3: Lors de l’analyse, comprenez ce que vous mesurez
Rien de pire que de se lancer dans la mesure des résultats d’une stratégie de contenu Web sans savoir ce que l’on doit mesurer. Oh des chiffres, on peut en sortir à la tonne, mais ce ne sont pas nécessairement les bons. Donc, avant de monter un rapport analytique, assurez-vous de connaître et de comprendre les métriques qui seront vos KPI (ou indicateurs de performance). Mettre les chiffres à sa main c’est possible... si on comprend bien ce que l’on mesure!

Conseil #4: Débarrassez-vous de votre impatience
Oui d’accord, ce conseil semble assez évident. Mais au contraire ça ne l’est pas. Le réflexe de vouloir un résultat instantané vient, selon moi, d’une vieille mentalité publicitaire (on place de la pub dans le média et on voit tout de suite son résultat). Ce n’est tellement pas le cas en Web. Se tailler une place sur Internet, ça tient davantage d’une opération de relation publique. Et pour bien développer une marque, ça demande du temps et de la patience (beaucoup!). Arrêtez de vous laisser gruger par l’impatience du résultat et remettez-vous à la production!

Conseil #5: Osez provoquer des réactions
Si l’on souhaite faire grimper son retour sur l’investissement, rien de tel que de susciter des réactions de la part des internautes. L’un des bons moyens d’y arriver, c’est de créer des contenus qui provoquent des discussions, des réactions, etc. Comment y arriver ? En ayant l’audace d’endosser des points de vue et de mettre de l’avant ses opinions. Sans tomber dans l’impolitesse, il y a moyen d’être croquant dans ses propos et de capter l’attention du lecteur.


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes