Grenier Recrutement

Softs skills recherchés

par Grenier Recrutement, le 10 mai 2022


En plus de rechercher les compétences techniques chez les candidat·es, les employeurs recherchent aussi les compétences non techniques, dites « soft skills ». Transversales, les softs skills font référence aux attributs personnels comme les compétences en communication, en gestion du temps, en travail d’équipe ou en capacités créatives. Quelles sont les compétences qui suscitent de plus en plus l’intérêt des organisations ?

Intelligence émotionnelle
L’intelligence émotionnelle (ou la gestion des émotions) est généralement définie comme la prise de conscience de ses émotions et de ses sentiments et de ceux d’autrui afin de guider décisions et interactions. Les personnes dotées de ce soft skill sont capables de prendre du recul face à ses émotions, de peser le pour et le contre.

Empathie
Très lié à l’intelligence émotionnelle, l’empathie est l’un des piliers de l’intelligence sociale. Il s’agit d’écouter de manière active et positive son interlocuteur·trice et être apte à se mettre dans la peau d’autrui. En somme, il s’agit de comprendre l’autre dans sa réalité.  

Leadership
Leadership ne veut pas nécessairement dire être gestionnaire ou être responsable de diriger une équipe. Les employeurs ont besoin de personnes capables de travailler aux côtés d’autres personnes, capables de leur expliquer leurs opinions d’expert·es et de les persuader de prendre des décisions conformes à leurs idées. Les leaders persuasifs passent d’un projet à l’autre, utilisant leurs compétences pour s’assurer que leur partie du projet est terminée dans les temps. Ce précieux trait assurera le succès des équipes.

Gestion du temps
L’essentiel ? Ne pas se laisser submerger par les tâches (gestion du temps) et prioriser pour ne pas se laisser submerger par l’anxiété (gestion du stress). Pour une gestion de temps efficace, il est préférable de ne pas multiplier les tâches et identifier les éléments qui font perdre du temps. Ensuite, il faut gérer les priorités, c’est-à-dire faire des choix : identifier les tâches à accomplir, analyser le degré d’importance et agir en conséquence. Les avantages à savoir maîtriser le temps ? Gagner en efficacité et en productivité (travail mieux structuré, temps de pause), se dégager du temps libre (pour être à l’écoute de vos pairs ou souffler un peu), se libérer du stress (charge mentale diminuée).

Curiosité
Souvent listée dans de nombreuses offres d’emploi, la curiosité est la base d’une réflexion constructive. Une personne curieuse sera intéressée à ce qui se fait ailleurs pour l’appliquer à ses méthodes de travail. Apprendre est un soft skill incontournable.

Communication
La capacité de communiquer efficacement ne peut pas être surestimée. Pour réussir sur le marché du travail, les employé·es doivent savoir communiquer et écouter pour travailler efficacement avec les gestionnaires, les collègues et les client·es. De plus, pour faire passer un message, il faut être concis·e, clair·e et précis·e.

Motivation
La motivation est communicative. Les employé·es motivé·es et passionné·es par leur travail aident leurs pairs à être motivé·es également. Pour les employeurs, il est important qu’ils·elles aient cette énergie au travail.

Solide éthique de travail
Une solide éthique de travail est la volonté de travailler et de bien faire. Trouver et embaucher des personnes qui possèdent une solide éthique de travail est la clé du succès de tout employeur. La réalisation de soi, l’autoréflexion et l’engagement au changement de la part d’une personne peuvent créer une éthique de travail plus forte.

Résolution de problèmes
Des problèmes surgiront toujours. Les employé·es qui peuvent trouver des solutions aux défis quotidiens sont plus inestimables pour une organisation que ceux et celles qui trouvent des problèmes et aucune solution. Certain·es gestionnaires préfèrent qu’un problème soit porté à leur attention en même temps que des options de solutions. Si vous êtes en mesure de prendre des décisions, vous devez être capable de créer des solutions ou d’obtenir des solutions de votre équipe.

Le sens du collectif
Au-delà de savoir travailler en équipe, le sens du collectif va de pair avec un sens éthique et la volonté de faire en sorte que toute l’entreprise avance vers un objectif commun. Avoir le sens du collectif c’est aussi être apte à écouter l’autre, être empathique, et souhaiter qu’autrui s’épanouisse au travail.

Les softs skills mentionnés ci-dessus ne sont que quelques-unes des compétences recherchées par les organisations. Il n’y a pas de classement particulier, c’est-à-dire qu’une compétence n’est pas forcément « meilleure » qu’une autre. Ces compétences non techniques vous permettent de vous intégrer dans un environnement de travail et incluent la personnalité, l’attitude, la flexibilité. Sachez reconnaître et mettre en valeur vos soft skills pour décrocher l’emploi de vos rêves!

bureau


Ne dites que la vérité en entrevue

À lire maintenant

Les avantages de la conciliation famille-travail sur la marque employeur
Ne dites que la vérité en entrevue
Femmes inspirantes et réputation
Sauriez-vous reconnaître une diète déguisée?
L’audit marketing numérique et stratégique B2B, c’est primordial!
Vaut mieux en rire qu’en pleurer
Test psychométrique et recrutement?
Motiver ses troupes
«Détaboutiser» la santé mentale entreprise
Une série questionne l’équilibre travail-vie perso
5 stratégies écoresponsables à adopter au bureau
Bâtir un plan de communication en 3 étapes