Aurélie Ponton (Dialecto Web)

Le web 3.0

par Aurélie Ponton (Dialecto Web), le 13 septembre 2010


LES CHRONIQUES DE L'[email protected]

par Aurélie Ponton, présidente de Dialecto Web, 514-845-9191

Le web 3.0

Nous avons parlé au cours des dernières années du Web 2.0 un nombre de fois incalculable. Cette étape dans la «vie du Web» a amené avec elle son lot de mots clés et de tendances populaires.

Or si le Web 2.0 a connu (et connaît encore) une grande popularité, il ne faut pas oublier que l’évolution continue. En effet, de 2.0, nous passerons bientôt à la vague du Web 3.0.

C’est quoi le Web 3.0?
Qu’est-ce que le Web 3.0? En fait, plusieurs définitions et observations ont été formulées afin de définir cette nouvelle étape dans le monde du Web. Certaines font état des changements au niveau technique, d’autres parlent davantage du comportement des internautes, etc.

Dans plusieurs cas, ces points refont surface:
• L’ère du mobile prendra une plus grande place;
• Les données seront «dans les nuages»;
• Les applications seront faciles à personnaliser;
• Le marketing viral en ligne (médias sociaux, etc.) restera très présent.

Nous parlons également ici d’une intelligence artificielle qui aura évoluée. En fait, plusieurs experts associent le Web 3.0 au web sémantique. Plusieurs des changements observables, prononcés un peu partout sur l’Internet sont d’ordre technique. Toutefois, il peut s’agir de notions très abstraites pour des gens (comme moi d’ailleurs) qui ne sont pas des technologues émérites.

Personnellement, je comprends le tout comme un Web qui sera moins mécanique et plus instinctif. Un Web qui impliquera davantage les connaissances humaines et qui, dans ses procédés d’analyse des contenus Web, saura peaufiner les résultats des recherches Internautes de façon un peu plus autonome.

Il faut comprendre que le Web 3.0 n’est pas une nouvelle version de l’Internet, mais la continuité de ce qui a déjà été amorcé dans “l’ère du 2.0”. Les besoins de l’internaute ainsi que ses attentes sont de plus en plus grandes. De ce fait, des experts planchent sur des solutions technologiques qui pourront permettre au Web de devenir un outil encore plus performant.

Un nouveau «buzzword» ?
Les opinions sont partagées par rapport au phénomène du Web 3.0. Pour plusieurs, il ne s’agit que d’un terme marketing de plus qui, somme toute, est plutôt vide de sens. Déjà, ce genre de propos circulait à propos du Web 2.0. Qui a raison? En fait, c’est bien difficile à dire. Le Web n’est pas une science définie et son évolution, très imprévisible, ne peut s’appuyer sur aucune date fixe. En effet, il est impossible de dire “quand le Web 3.0 commencera officiellement”. De plus, la démocratisation de celui-ci donne à tous la chance de d’exprimer et de se prononcer sur le sujet. Il peut donc devenir facile de se perdre entre les nombreux débats à ce sujet.

Cependant, gardons bien en tête que peu importe qui a raison, l’évolution du Web est bien réelle, et qu’elle continue d’amener avec elle un changement qui s’observe tous les jours dans notre quotidien. Personnellement, j’ai déjà hâte de voir les prochaines étapes de l’évolution!


C’est le temps de penser au temps des Fêtes: eh oui !

À lire maintenant

La création d’un événement des Fêtes unique, un levier de votre marque employeur
François Legault est sur TikTok. Qu’attendez-vous pour y être?
Coup médiatique: le Groupe Tanguay
Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Quelles sont les règles à suivre pour vos événements des Fêtes?
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail