Bhava Thamo, VP, stratégies et opérations, Bicom

C2C quand le consommateur reprend le contrôle sur les marques

par Bhava Thamo, VP, stratégies et opérations, Bicom , le 20 janvier 2022


Après près de 2 ans de pandémie, une utilisation plus que jamais accrue des outils technologiques et une forte présence sur les plateformes numériques, notre façon de consommer a évolué et certaines pratiques que l’on croyait temporaires sont devenues permanentes. Comment recherchons-nous les informations utiles sur un produit ou un service? Quels sont les produits tendance? Qui nous recommande le meilleur sèche-cheveux? Quels sont les critères de comparaison? À qui accordons-nous notre confiance?

La réponse : Monsieur et Madame Tout-le-Monde! Nos voisins, les enseignants de nos enfants, notre cousin de Sept-Îles, notre amie expat à Bali ou encore nos collègues virtuels; ces consommateurs partagent leurs coups de cœur à leur cercle social. Nous faisons confiance à ces personnes que nous côtoyons quotidiennement pour nous donner le dernier scoop. Toutefois, peut-on pour autant dire que nous sommes tous des influenceurs? Attention! Ce fameux terme, récemment largement terni par la saga Sunwing, doit être mieux clarifié ou défini, surtout dans notre domaine. En effet, en marketing d’influence, nous l’employons en lien avec les créateurs de contenu sur les plateformes sociales, ce qui peut ratisser très large!

Sachant que les plateformes sociales sont désormais parties intégrantes de nos vies, il est de plus en plus important de développer une pensée critique vis-à-vis du contenu diffusé et de l’information partagée. De plus, nous devons garder en tête que nous sommes tous et chacun devenus, sans même le vouloir, les nouveaux leaders d’opinion. Nous affectons ainsi les comportements d’achat de nos pairs à travers les différents canaux numériques que nous utilisons.

Prenant conscience de ce nouveau rôle des consommateurs et, dans une certaine mesure, de leur pouvoir, les compagnies doivent inclure cette audience dans leur stratégie de marque sur le plan de la rétention et du marketing destiné à leur fidèle communauté. Comment les remercier, les encourager et surtout les récompenser? C’est ce que propose la toute nouvelle plateforme Spitche, une start-up technologique européenne qui permet aux marques d’identifier et de récompenser leurs clients actifs. Ainsi, en centralisant les efforts sur les superfans, soit ceux qui adhèrent aux valeurs de la marque et qui s’engagent activement sur les réseaux sociaux en lien avec cette dernière, les consommateurs cumulent des points et reçoivent des récompenses. Cette nouvelle ère du marketing encourage les échanges directs entre la marque et ces nouveaux influenceurs pour construire une relation authentique et créer une communauté d’ambassadeurs de manière organique.

Il s’agit donc d’une nouvelle approche C2C (consommateur à consommateur) qui promet d’être exponentielle et multiple. En effet, ce bouche-à-oreille version 3.0 peut également servir de levier à des actions de marque et encourager une consommation plus distincte et crédible. Tout comme pour le marketing d’influence, une grande affinité entre la marque et la communauté qui correspond à la cible des consommateurs qu'on souhaite atteindre est nécessaire.

Vous l’aurez compris, ces nouveaux influenceurs ont une réelle incidence sur le comportement d'achat des consommateurs. Ils souhaitent obtenir le même produit et écoutent toutes les recommandations avant l'achat (relation de confiance) que leur marraine ou la voisine de la garderie vont divulguer. Le discours des consommateurs va favoriser la transformation et la fidélisation des marques au fil du temps. Dans l’optique où nous avons souvent vu une crème de soins du visage, par exemple, être développée à la suite de commentaires des consommatrices, ou encore un nouveau service mis sur pied répondant à un besoin exprimé, cette tendance sera sans doute exacerbée par cette nouvelle relation de proximité entre les marques et leur audience. De plus en plus, les consommateurs prennent le micro pour partager leur opinion et ainsi, contribuer à transformer le processus d’achat.

Bref, nous sommes dans l’ère où les consommateurs s'identifient aux influenceurs et exigent que les marques écoutent leurs besoins. Ils sont ainsi à la recherche de transparence, d’authenticité et de cohérence. Ils veulent des visages qui leur ressemblent, des slogans qui les rejoignent directement et surtout un marketing accessible où leur voix est entendue!

maman
Crédit photo: Archives de @maman_sur_mesure. 

 

 


De nouvelles relations «gagnant-gagnant» pour 2022?

À lire maintenant

Les avantages de la conciliation famille-travail sur la marque employeur
Ne dites que la vérité en entrevue
Softs skills recherchés
Femmes inspirantes et réputation
Sauriez-vous reconnaître une diète déguisée?
L’audit marketing numérique et stratégique B2B, c’est primordial!
Vaut mieux en rire qu’en pleurer
Test psychométrique et recrutement?
Motiver ses troupes
«Détaboutiser» la santé mentale entreprise
Une série questionne l’équilibre travail-vie perso
5 stratégies écoresponsables à adopter au bureau