Pierre Gince, PRP, ARP

Coup médiatique: le Groupe Tanguay

par Pierre Gince, PRP, ARP, le 25 octobre 2021


Tous les lundis, le président de Mesure Média, Pierre Gince, présente un Bon coup médiatique récent ou… un Mauvais coup !

Depuis plusieurs jours, la vente de la Maison Chevalier au Groupe Tanguay suscite beaucoup d’intérêt dans les médias, et ce, tant dans le grand Montréal qu’à Québec.

Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un bâtiment emblématique du Vieux-Québec, et que la protection du patrimoine constitue une « corde sensible » chez beaucoup de gens faciles à mobiliser, articulés, et qui connaissent les rouages des médias !

D’ailleurs, il est intéressant d’observer que la grogne n’est dirigée que d’un côté : vers le gouvernement du Québec et sa ministre de la Culture et des communications, Nathalie Roy.

Est-ce étonnant ?

Tanguay 1
Source du visuel : Patrice Laroche, Le Soleil

L’importance du capital de sympathie
Un survol de la couverture médiatique des derniers jours démontre un fait :

C’EST LA VENTE PAR LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC QUI DÉRANGE, ET NON L’ACHAT PAR LE GROUPE TANGUAY.

Pourquoi donc ?

Parce que depuis 1961, la « marque Tanguay » est devenue incontournable dans le marché de l’ameublement au Québec (Tanguay, Brault & Martineau, EconoMax) et une compagnie publique.

Parallèlement, « Tanguay » est le nom d’une famille solidement enracinée dans sa communauté depuis plusieurs générations, notamment grâce à la Fondation Maurice-Tanguay, le Rouge et or football de l’Université Laval, l’Océanic de Rimouski, et l’engagement de plusieurs membres de la famille dans des postes-clés ici et là.

Cette famille est reconnue pour ses valeurs. Or, malgré des choix parfois discutables pour les façades « plus que colorées » de ses magasins, la crainte que la Maison Chevalier soit complètement dénaturée par la famille Tanguay n’a pas été évoquée dans les médias.

Parlant de valeurs… Il y a quelques jours, le président de Groupe immobilier Tanguay, Alexandre Tanguay, a affirmé que les voûtes de la Maison Chevalier demeureront accessibles et valorisées, et qu’une partie du lieu demeurera ouverte au public.

Avec cette annonce, la famille Tanguay se montre à l’écoute de l’opposition qui découle de son projet d’acquisition.

LA FAMILLE TANGUAY A COMPRIS IL Y A LONGTEMPS L’IMPORTANCE DE L’ACCEPTABILITÉ SOCIALE.

Ainsi, cette démarche d’acceptabilité sociale contribuera au capital de sympathie de la « marque Tanguay » — un capital si important à bâtir et à entretenir ! Mais, l’entreprise et la famille se seraient sans doute passées de cette controverse qui perdure…

Reste à voir si l’acquisition prévue de la Maison Chevalier par le Groupe Tanguay aura bel et bien lieu — à moins que le tollé soit si grand que la ministre Roy doive reculer…

Analyse médiatique : faut-il comparer?
La couverture médiatique entourant la Maison Chevalier est semblable à la réalité d’un très grand nombre d’entreprises et d’organisations de toutes tailles et dans tous les domaines.

En quoi est-elle semblable ?

  • Les volumes varient selon les périodes et les enjeux ;
  • il y a des périodes où les gains de réputation dominent et, soudainement, des déficits viennent assombrir le paysage ;
  • plusieurs intervenants sont cités ou mentionnés dans les retombées portant sur notre entreprise ou organisation, ce qui veut dire que les gains ou déficits de réputation et les scores de performance seront souvent bien différents ;
  • les données quantitatives et qualitatives génèrent un très grand nombre de données qui doivent être analysées isolément dans certains cas, et croisées dans d’autres.

COMPARER LA COUVERTURE MÉDIATIQUE – SOLLICITÉE OU NON — DE NOTRE ORGANISATION AVEC CELLE DES CONCURRENTS ET D’AUTRES ACTEURS DIRECTS ET INDIRECTS, C’EST SAGE. ET, TRÈS INSTRUCTIF !

Voici quelques exemples :

Tanguay 2

Selon Mesure Média, le Groupe Tanguay a obtenu un score de performance de 25 % avec cette retombée ; le score du gouvernement est de -75 %.

Tanguay 3
Le 18 octobre, le Groupe Tanguay a obtenu un score de performance moyen de 30 % au FM 93 ; le gouvernement, lui, a eu un score de -85 %.
Source du visuel : FM93

Tanguay 4
Lundi dernier, au Téléjournal Québec, l’écart était à nouveau considérable : 30 % pour le Groupe Tanguay et -72 % pour le gouvernement du Québec.
Source du visuel : Radio-Canada

Tanguay 5
Le préjugé favorable envers le patrimoine est particulièrement élevé au Devoir, avec des scores de -95 % pour le gouvernement Legault et de 12 % pour le Groupe Tanguay.

Source du visuel : Facebook Le Devoir

Tanguay 6
Ici, le Groupe Tanguay se distingue avec un score de performance de 55 %, contre -50 % pour le gouvernement.
Source du visuel : LaPresse+

Tanguay 7
La couverture médiatique de la vente probable de la Maison Chevalier a été importante — et différente — dans les marchés de Québec, Montréal et ailleurs.
Source du visuel : Cision

À retenir :

  • Le capital de sympathie — créé et entretenu pour des moments difficiles — est particulièrement utile à la « marque Tanguay » ces jours-ci !
  • L’analyse comparative des données provenant des médias contribue à une gestion avisée des communications.
  • Ce n’est certainement pas un véritable « Bon coup médiatique » — tel que l’aurait souhaité le Groupe Tanguay — mais l’entreprise s’en sort tout de même gagnante jusqu’à maintenant.

 

 

 

 

 

 

 

 


Coup médiatique: La réputation malmenée du CH

À lire maintenant

Balancer famille et carrière
Coup médiatique: La réputation malmenée du CH
«Coffee date» version entrevue
10 idées pour remercier vos employés 
Bon coup médiatique: SNC-Lavalin
Qu’en est-il du recrutement d’agence en 2021?
«J'ai un peu honte des agences» - Sonya Bacon
Le guide de la création de contenu du temps des Fêtes
Étude Élévation CASACOM
«Ça ne va pas dans le bon sens, groupe!» - Eric Chandonnet
Bonnes nouvelles pour vos événements des Fêtes
Jeff Bezos et William Shatner, un partenariat cinq étoiles