Maude Lavoie (NitroMedia)

Black Friday et consommation responsable, un rêve impossible? 

par Maude Lavoie (NitroMedia) , le 25 août 2021


Comme entreprise locale, vous êtes probablement tiraillés entre vouloir faire connaître vos produits et inciter à un achat responsable. Sans dénaturer votre marque, piler sur vos valeurs ou vous faire violence, vous pouvez tout de même rappeler à vos clients que votre entreprise est la solution à leurs besoins et que vous êtes là, à quelques clics. Même en période de Black Friday. Il ne suffit que de proposer une stratégie réfléchie et responsable dont vous trouverez quelques exemples.

Les temps changent, le Vendredi Fou aussi
Le Vendredi Noir (ou Black Friday) a bien changé depuis les scènes chaotiques de personnes se battant pour une télé dont ils n’ont pas nécessairement besoin. L’événement s’est maintenant transposé en ligne, dans le confort de son foyer. Les commerçants, petits et grands, peuvent maintenant faire des ventes partout à travers la province. Il s’agit d’une occasion extraordinaire pour une entreprise de faire connaître son offre unique et de permettre aux clients de faire plaisir à leurs proches avec de belles découvertes locales.

Mais, pour plusieurs entreprises, le Black Friday vient en contradiction avec les valeurs de l’entreprise. Les excès largement médiatisés d’une poignée de commerces (comme la fameuse boîte sourire) viennent trop souvent surpasser la réalité des petites entreprises québécoises.

Si vos clients sont conscientisés, ils ne se transformeront pas comme des loups-garous par un soir de pleine lune : ils conserveront leurs réflexes d’achats qu’ils ont déjà. Malgré la mauvaise presse qu’on peut associer au Black Friday, un client qui a à cœur une consommation réfléchie et responsable peut acheter durant le mois de novembre, sans trahir ses valeurs. Ainsi, beaucoup vont profiter des offres proposées pour compléter leurs achats des fêtes, sans excès. Alors, pourquoi refuser d’y participer ?

Vos clients ont à cœur de faire des choix responsables : que ce soit par encourageant des commerces locaux ou encore en s’assurant d’acheter seulement ce qui est nécessaire par conscience environnementale ou encore par souci d’économie. Cependant, la réalité est qu’avec toutes les offres qui nous sont proposées, le fait de ne pas participer et de rester silencieux durant cette période peut vous faire perdre de la visibilité et des clients, qui vont aller vers une offre similaire chez un compétiteur qui se démarque activement.

4 exemples où il est possible d’offrir un Black Friday responsable : 
Le client « écureuil » : Certains clients attendent le meilleur moment pour acheter le produit dont ils ont vraiment besoin. En acheteur avertis, ils savent que cette période de l’année peut leur permettre de faire des économies. Ils vont donc commencer tôt à éplucher les sites web proposant les meilleures offres. Cet acheteur de type « Écureuil », s’assure donc d’acheter au bon moment, après plusieurs mois d’attente. Positionnez-vous en amont de la période des fêtes. Attendre à la toute dernière minute vous fera perdre ces clients écureuil.

Le client « récurrent » : Si votre clientèle est très conscientisée et consomme vos produits à un rythme régulier (pensons par exemple à des savons ou des produits nettoyants), ce n’est pas nécessairement une raison pour disparaître durant le mois de novembre. Vous pouvez continuer de porter votre message tout en évitant à une autre entreprise de prendre votre place. On mise ici sur la fidélisation et on profite de l’occasion pour faire connaître sa valeur ajoutée à un nouveau bassin de clients : l’entourage du client fidèle !

Black Friday 1

Black Friday 2

Miser sur l’achat local : Le Black Friday va avoir aussi été l’élément déclencheur d’une autre journée : Je déPENSE local. L’initiative née en 2017 pour créer un « Black Friday québécois » souhaite mettre de l’avant l’importance de « donner le Québec en cadeau » et d’encourager l’économie locale. Plusieurs petites entreprises québécoises vont profiter de la visibilité et ainsi faire de bonnes ventes au cours de cette journée où les artisans sont à l’honneur.

Redonner au suivant pour le Black Friday : Une cause vous tient à cœur ? Pourquoi ne pas amasser des fonds durant cette période pour encourager une cause. Sans offrir de rabais, mais en proposant qu’une partie des profits soit redonnée sous forme de don à un organisme en lien avec vos valeurs (et celles de vos clients). Vous n’encouragez pas la surconsommation puisqu’il n’y a aucun rabais, mais encouragez un achat responsable avec un impact social ou environnemental.

Expliquer pour mieux conscientiser
Et tant qu’à y être, pourquoi ne pas en profiter pour créer du contenu (publications ou articles de blogue) qui explique votre position, vos valeurs et votre vision ? De ne pas participer au Black Friday, ça se dit, ça s’explique et ça peut encourager de nouvelles personnes à changer leurs habitudes et à prendre conscience de l’impact de leurs achats.

Comme on peut le constater avec ces exemples, la consommation responsable est possible pendant la période du Black Friday et du Cyber Lundi. Plusieurs entreprises québécoises, petites et grandes, ont grandement bénéficié de la visibilité et des opportunités de cette période de grand trafic sur le web. L’astuce est de réfléchir à une stratégie fidèle à vos valeurs et de savoir bien la communiquer.

Pour plus de trucs et d’astuces, vous pouvez me suivre sur Facebook sur ma page @Nitro - Experts Shopify ou sur Instagram @nitro9424.

Black Friday


Préparer sa boutique en ligne pour le Vendredi Fou et le Cyber Lundi, ça commence… dès maintenant !

À lire maintenant

François Legault est sur TikTok. Qu’attendez-vous pour y être?
Coup médiatique: le Groupe Tanguay
Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!