Stéphane Gagnon

Oui allô?

par Stéphane Gagnon, le 13 juillet 2012


QUESTION D’OBTENIR UN OUI ! - Chronique 29 / 31

L'entrevue téléphonique gagne beaucoup en popularité depuis quelques années, car elle permet à l’employeur d’effectuer un premier tri d’une grande efficacité en échange d’un investissement en temps minime comparé à une entrevue traditionnelle. En contrepartie, elle amène souvent un stress important au chercheur d’emploi, si ce dernier accepte de se laisser prendre par surprise.

Plusieurs chercheurs d’emploi croient à tort qu’il est plus simple de performer au téléphone qu’en personne, car ils sont bien à l’aise, affalés sur le canapé, vêtus de coton ouaté, pantoufles aux pieds, le rassurant minou sur les genoux, et la casquette vissée sur la tête...

En réalité, il est généralement plus difficile de se vendre au téléphone, puisque seule votre voix appuie votre candidature, alors qu’en personne, vous pouvez aussi compter sur votre langage non verbal: apparence personnelle soignée, vêtements qui vous mettent en valeur, poignée de main sûre, sourire confiant, regard décidé, posture solide, etc. Aussi, vous n’aurez que 5 minutes pour vous faire valoir au téléphone, plutôt que les 45 minutes que dure en moyenne l’entrevue traditionnelle.

Vous êtes actuellement en recherche active d’emploi? Enregistrez bien les conseils suivants pour éviter de vous faire prendre au piège par le téléphone. D’abord, conservez toujours à portée de main un dossier contenant du papier, un crayon, et le suivi détaillé de vos différentes démarches: copie des offres d’emploi, des lettres et des CV envoyés, inventaire des appels effectués chez les employeurs, etc. Vous serez ainsi prêt quand le téléphone sonnera, et vous éviterez l’une des pires gaffes qu’on puisse faire en entrevue téléphonique: laisser croire à l’employeur qu’on ne se souvient plus de lui avoir offert nos services. «Ah oui? Je vous ai envoyé mon CV?»

De plus, assurez-vous de démontrer constamment une attitude dynamique et souriante quand vous répondez au téléphone, et d’avoir un message d’accueil d’allure professionnelle sur votre répondeur, car vous ne savez jamais qui se trouve au bout du fil...

Le téléphone sonne puis un employeur demande s’il peut vous poser dès maintenant quelques questions? Trouvez vite une bonne excuse pour raccrocher! Pour ce faire, démontrez-lui d’abord, au moyen de votre plus éclatant dynamisme, que vous êtes très heureux de recevoir son appel, puis demandez-lui s’il est possible de le rappeler dans quelques minutes, car vous n’êtes pas à l’aise pour discuter de l’endroit où vous vous trouvez actuellement.

Vous profiterez des 10 minutes ainsi gagnées pour relire et analyser l’offre d’emploi qui vous a valu cet appel, pour réétudier votre curriculum vitae, pratiquer à voix haute les réponses aux questions énumérées un peu plus loin, vous installer dans un coin tranquille avec votre dossier de recherche d’emploi, et finalement, pour prendre un grand verre d’eau ainsi qu’une profonde respiration...

Assurez-vous d’être dynamique, souriant (le sourire s’entend!), intéressant et intéressé. Parlez de façon audible et concise. Faites preuve d’écoute active, en vous rappelant que si nous avons deux oreilles et une bouche, c’est qu’en communication, l’écoute est deux fois plus importante que la parole. Évitez justement de couper la parole de l’intervieweur, ce qui est par ailleurs plus difficile au téléphone qu’en personne, et donnez-lui signe de vie pendant qu’il vous parle, au moyen d’expressions comme: d’accord!, je vois!, ha oui!, super!, parfait!, excellent! (La liste d’expressions pour donner signe de vie pourrait s’allonger à l’infini, mais vous avez sans doute déjà compris le principe ;-)

Préparez-vous, au moyen des astuces énoncées dans les autres chroniques de cette série, à répondre aux questions les plus susceptibles de vous être posées en entrevue téléphonique: Pourquoi avoir postulé cet emploi?, Pourquoi devrions-nous vous choisir?, Quels sont vos principaux points faibles?, Do you speak English?, et Quelles sont vos attentes salariales?

Dans la prochaine chronique: L’entrevue de groupe et la 2e entrevue

___________________________________________________________________

Cette chronique est tirée du livre L’entrevue d’embauche: toutes les astuces pour enfin obtenir un OUI!, de Stéphane Gagnon, consultant en communication et en employabilité.


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes