Jason Chennette (CASACOM)

Votre stratégie de communication est-elle en place pour la réintégration de masse?

par Jason Chennette (CASACOM), le 7 juin 2021


Cet article a précédemment été publié sur le blogue de Casacom

Le retour au bureau approche à grands pas. Votre stratégie de communication est-elle en place pour la réintégration de masse ? 

Le monde du travail post-pandémique ne sera plus le même que celui que nous avons quitté en mars 2020. Pour certains employés et dirigeants d’entreprises, la possibilité de travailler à distance les a amenés à acheter une propriété dans l’arrière-pays, dans l’espoir de ne plus jamais retourner au bureau. Or, pour d’autres, le télétravail était loin d’être idéal.

Un récent sondage de Morneau Shepell révèle que 40 % des gestionnaires en finance et services professionnels ont envisagé quitter leur emploi depuis le début de la pandémie, citant comme principales motivations la perte de liens sociaux et le brouillage des frontières entre la maison et le travail. Ajoutez à cela en moyenne 12 heures de travail supplémentaires par semaine et moins de vacances, de nombreux professionnels souffrent maintenant d’anxiété, de solitude et d’épuisement professionnel. Ils sont prêts à retourner dans leur espace de travail physique dès que ce sera permis. Or, lorsque ce sera le cas, le bureau sera-t-il prêt à les accueillir ?

Une enquête de PwC révèle que seulement un chef des finances sur cinq pense que son entreprise pourrait reprendre ses activités normales dans un délai d’un mois si la crise prenait fin aujourd’hui.

Nous sommes inondés de messages de bien-être personnel depuis un an. Comment cela se reflétera-t-il sur le lieu de travail ? Avant la pandémie, les concepts d’aire ouverte et les espaces de travail partagés étaient la norme, mais sont-ils désormais conformes à notre besoin de distanciation ? Les protocoles sanitaires, les horaires d’arrivée, la capacité des ascenseurs, les congés de maladie, les exigences en matière de voyage et les capacités des salles de conférence ne sont qu’un échantillon des questions auxquelles il faudra répondre.

Les entreprises devraient considérer le retour au bureau comme une intégration massive, comme si chaque employé revivait son premier jour au sein de l’entreprise. C’est maintenant que les employeurs doivent déterminer comment le retour au bureau se déroulera. Les éléments clés du succès comprennent :

Un plan d’action concret : passez en revue les besoins uniques de chaque emplacement, service, équipe ou groupe d’activités pour créer une feuille de route complète et logique pour la réouverture. N’oubliez pas de sonder les employés pour obtenir leur avis — leur participation au processus de planification lui ajoutera de la légitimité et suscitera davantage l’engagement lors de sa mise en œuvre.

La sécurité avant tout : ce sera la plus grande préoccupation du personnel et le changement le plus important dans les bureaux. Après avoir passé un an à s’acclimater aux protocoles sanitaires, les comportements et les peurs développés par vos équipes doivent absolument être considérés dans vos procédures opérationnelles.

Des canaux de communication ouverts : l’exécution du plan nécessitera une stratégie de communication qui garde chaque employé informé et engagé tout au long du processus. Des messages concis, adéquatement synchronisés et présentés dans plusieurs formats dynamiques aideront à atténuer le stress des employés et à éliminer les interruptions du flux de travail pendant la transition.

Contrairement à l’apparition de la COVID-19, le retour au bureau ne sera pas une surprise. Si le retour n’est pas bien planifié, les entreprises pourraient perdre encore plus d’argent dû au temps d’arrêt prolongé, ou encore perdre des employés de qualité par peur et frustration. Planifier maintenant peut garantir un retour en douceur avec des équipes enhardies et prêtes à reprendre leurs activités.

 


Étude Élévation CASACOM

À lire maintenant

10 idées pour remercier vos employés 
Bon coup médiatique: SNC-Lavalin
Qu’en est-il du recrutement d’agence en 2021?
«J'ai un peu honte des agences» - Sonya Bacon
Le guide de la création de contenu du temps des Fêtes
Étude Élévation CASACOM
«Ça ne va pas dans le bon sens, groupe!» - Eric Chandonnet
Bonnes nouvelles pour vos événements des Fêtes
Jeff Bezos et William Shatner, un partenariat cinq étoiles
L’importance de Google my Business
Sortez de la boîte ! Idées cadeaux de dernière minute
L’importance grandissante de l’évaluation