Patrice Lagarde (Virus1334)

Facebook pour enfants?

par Patrice Lagarde (Virus1334), le 15 juin 2012


«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com
Blogue sur le marketing jeunesse: marketingjeunesse.com

La nouvelle est sortie la semaine dernière, Facebook projette de lancer une version de son réseau social destinée aux moins de 13 ans! Pour l’instant, le réseau est interdit aux enfants sur papier. Effectivement, il est bien connu de tous, Facebook inclus, qu’il y a énormément de jeunes de moins de 13 ans qui ont des comptes actifs mais il est très difficile d’en faire le contrôle. Selon Consumer Reports, il y aurait 7,5 millions d’usagers qui mentent au sujet de leur date de naissance pour accéder au réseau. De ces usagers, 5 millions auraient moins de 10 ans. En projetant de lancer cette nouvelle plateforme, Facebook prétend vouloir protéger les enfants en leur donnant accès à un service sur mesure qui serait supervisé par leurs parents.

Dans cette nouvelle version, le compte de ces jeunes serait relié à celui de ses parents. Ainsi, ce serait alors les parents qui accepteraient les nouveaux amis et auraient aussi droit de regard sur toutes les activités et applications installées sur la page de leur enfant.

Pour l’instant, le Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA) empêche encore Facebook de procéder car il interdit de collecte, quelconque information que ce soit sur un enfant de moins de 13 ans. On entend, par contre, de plus en plus d’intervenants suggérer que cette législation est maintenant désuète car créée avant la naissance de Facebook et la prolifération des téléphones intelligents. Il semble donc s’entrouvrir pour le créateur de la plateforme Mark Zuckerberg.

Facebook prétend qu’il n’y aurait pas de publicités sur ce réseau, mais il n’y en avait pas non plus sur le Facebook régulier au départ... De plus, Facebook a toujours et encore de la difficulté à gérer sa politique de confidentialité qui est constamment décriée et contestée...

Reste que, d’un point de vue marketing, ce serait une opportunité phénoménale pour Facebook et ses partenaires de fidéliser une clientèle. Effectivement, si nous permettions aux enfants d’ouvrir une page avant l’âge de 13 ans, nous faciliterions énormément la transition vers le site principal. Celui-ci est, comme tous le savent, bien investi par les annonceurs.

Est-ce qu’un tel réseau empêcherait les jeunes utilisateurs à continuer à mentir pour avoir accès au réseau des «grands»? Est-ce que Facebook est sur le point de lancer un service pour se donner bonne conscience afin de continuer ses activités sans être dérangé par les organismes règlementaires?

Il existe présentement plusieurs réseaux sociaux consacrés aux jeunes, en voici deux exemples.

Club Penguin
Club Penguin, une création de Disney, est autant une plateforme de jeu qu’une communauté sociale. Fort de ses 150 millions d’inscrits dans le monde, il permet à l’enfant de créer son pingouin et tout son petit monde autour. Il peut discuter avec ses amis, débloquer des jeux notamment en allant sur Youtube pour pouvoir obtenir des astuces. Une application iPhone a même été créée pour que les enfants puissent rester connectés ailleurs qu’à la maison!

Moshi Monsters
Moshi Monsters se veut un monde parallèle à portée des enfants. Le principe: adopter un petit monstre, discuter avec ses amis et jouer aux jeux! Les personnalités attachantes des monstres ont déjà séduit 60 millions d’utilisateurs.

Au Québec, il sera intéressant de voir comment le dossier serait géré par l’Office de protection du consommateur qui interdit toute forme de publicité ou de ciblage direct des enfants de moins de 13 ans avec des produits commerciaux. Peut-on autoriser une plateforme pour enfant qui aurait pour but de conditionner ceux-ci à devenir des usagers fidèles de la plateforme commerciale principale?

Une collaboration de:
Daniel Massé
Virus1334


5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL

À lire maintenant

5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation
Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi