Nathalie Bertrand

Nos conditions

par Nathalie Bertrand, le 8 juin 2012


Certains vont favoriser les conditions au moment de choisir leur job. Très souvent, on m’a dit avoir accepté un poste parce que le salaire, les vacances, le bonus, étaient «tellement top!». On me racontait ça en me demandant de l’aide pour changer... quand je chassais.

Personnellement, je crois qu’il n’y a rien de mal à prioriser l’argent, ou les conditions au sens large. Par contre, faut pas se surprendre si après quelques mois, on sent qu’il manque quelque chose. Le vrai mal se trouve plutôt dans les histoires qu’on se raconte, pour mieux vivre avec nos choix.

Cliquez ici pour lire la suite de l'article

_____________________________________________________________________

Nathalie Bertrand offre des services conseils en gestion des talents aux dirigeants et gestionnaires de petites entreprises, dans l'industrie des communications.
Visitez son site web
Twitter

À lire maintenant

Une jeunesse peu inspirée qui disparait du marché du travail
Le «Dilemme DEI» en entreprise: un parcours sans GPS
Ami, amant, parent, employé: l’art de jongler entre ses rôles
Conseils RH: comment faire face à la pénurie de main-d'oeuvre
Bilan de la reprise événementielle
Des journées de 5 heures? Pourquoi pas!