Grenier Recrutement

La confiance au travail, ça se cultive

par Grenier Recrutement, le 4 mars 2021


Bien que vous ne puissiez pas toujours contrôler le niveau de confiance dans votre organisation dans son ensemble, vous pouvez agir de manière à promouvoir la confiance dans votre environnement de travail immédiat. Cet environnement peut inclure votre département, votre équipe de travail ou vos collègues de travail sur le terrain. Voyons voir quels sont les moyens pour créer un milieu favorisant la confiance au travail.

Embauchez des gestionnaires de confiance
Embauchez des personnes dans des postes de direction si elles sont capables de nouer des relations interpersonnelles positives et de confiance avec ceux qui relèvent d’elles. Après tout, la relation du gestionnaire et de son équipe est la pierre angulaire de la confiance.

Tenez votre équipe au parfum
Fournissez le plus d’informations que vous pouvez divulguer, et ce, dans n’importe quelle situation. Le simple fait de dire aux employés que vous ne savez pas ce qu’il en est sur une situation donnée ou que vous en saurez davantage éventuellement contribuera à créer un climat de confiance. Transparence 101 !

Agissez avec intégrité et tenez vos engagements
Si vous ne pouvez pas agir avec intégrité pour tenir un engagement, expliquez-le sans tarder à votre équipe. Les superviseurs ou les gestionnaires qui sont dignes de confiance ont tendance à inspirer plus de coopération de la part des salariés.

Faites preuve de compétence
Sachez de quoi vous parlez, et si vous ne savez pas, admettez-le. Rien ne renforce la confiance plus efficacement que les gestionnaires qui admettent ne pas savoir quelque chose et qui s’engagent à trouver les informations nécessaires. Évitez le pire : évitez de mentir ! Les employés peuvent pardonner un manque de connaissances, mais ne pardonneront pas un mensonge.

Protégez les intérêts de tout le monde
Ne parlez pas en mal d’employés absents et ne permettez pas non plus aux autres de blâmer ou de pointer du doigt. Les employés apprennent à faire confiance lorsqu’ils savent que leur supérieur ne permettrait pas un environnement de travail toxique. Tenez-vous loin des commérages ! 

Adoptez une politique de « porte ouverte »
En sachant que la porte des gestionnaires est ouverte en tout temps, et qu’ils sont à l’écoute des salariés, les équipes seront davantage encouragées à adopter une communication ouverte et de confiance — que ce soit en lien avec le travail ou la vie privée.

Prenez des risques réfléchis
Lorsque vous prenez des risques, vous montrez à votre équipe qu’elle peut faire de même, surtout s’il n’y a aucune conséquence lorsqu’un risque mûrement réfléchi tourne au vinaigre. Lorsque la prise de risque n’est pas pénalisée, la confiance est cimentée.

Écoutez avec respect et toute votre attention
Faites preuve d’empathie et de sensibilité aux besoins des membres de votre équipe. La confiance naît de la conviction que vous pouvez vous mettre à la place de vos employés. Cette confiance est encouragée par des comportements d’écoute fortement positifs.

Pour finir, n’oubliez pas que la confiance ne fonctionne pas à sens unique. Dans votre organisation, supportez sincèrement les uns les autres et traitez collègues et employeur avec respect. Si vos comportements et votre attitude inspirent confiance, vos collègues en feront tout autant !


Sur le point d’être licencié?

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles