Pierre Gince, PRP, ARP

Bons coups médiatiques: l’OSM et le CH

par Pierre Gince, PRP, ARP, le 18 janvier 2021


Tous les lundis, le président de Mesure Média, Pierre Gince, présente un Bon coup médiatique récent ou… un Mauvais coup !

Qu’est-ce qui unit l’Orchestre symphonique de Montréal et le Club de hockey Canadien ? Ces deux organisations — solidement enracinées dans leur milieu respectif depuis plusieurs décennies — rayonnent énormément, contribuant ainsi à la réputation généralement positive de la « marque Montréal » à l’extérieur. Et, dans les deux cas, on doit absolument y jouer en équipe !

Ce qui les distingue ? Les Jordan Weal et autres « plombiers » du CH sont beaucoup plus médiatisés que le premier violon de l’OSM. Et, au fil du temps, les chefs de l’OSM ont généralement été plus spectaculaires que les entraineurs de la « Sainte-Flanelle »…

OSM 1
SOURCE : OSM

Annonce et « chimie » : double défi
Même au service d’une marque forte, les communicateurs de l’OSM ne pouvaient pas présenter le nouveau chef Rafael Payare sans tenir compte de la pandémie…

Ainsi, le communiqué officiel a fait partie d’une conférence de presse virtuelle, le tout suivi d’entrevues également virtuelles. Et, Payare n’a pu aller à Tout le monde en parle qui diffuse des extraits des meilleurs moments de l’automne… Or, même dans une situation difficile, cette annonce a été réussie :

  • Chef Payare a accordé quelques entrevues qui ont contribué à établir un premier lien avec le public de son nouvel orchestre;
  • Le site de l’OSM nous le présente, dirigeant ses nouveaux musiciens et marchant dans la neige ;
  • L’OSM a eu la bonne idée de le montrer à l’œuvre, le 10 janvier dernier, lors d’un concert diffusé en direct sur Facebook. La diffusion est encore accessible et gratuite.

Mesure Media

L’arrivée de Rafael Payare à titre de chef de l’OSM a généré une couverture médiatique relativement importante.
Source : CISION

Le choix du Chef Payare a été fait à l’unanimité par le comité de sélection créé pour l’occasion par l’OSM. Est-ce que seuls des critères liés à son expertise musicale ont été considérés ?

Non, de toute évidence. Et c’est tant mieux !

LORS D’EMBAUCHES, IL EST ESSENTIEL DE TENIR COMPTE DE LA « CHIMIE » QU’IL Y AURA ENTRE UNE RECRUE ET LES DIFFÉRENTS PUBLICS.

Ainsi, dans ce cas-ci, il est évident que l’OSM s’est demandé qui — parmi un bassin de candidatures de qualité — allait avoir la meilleure « chimie » avec les musiciens et l’équipe de l’OSM, les grands donateurs, les médias et le public.

La réponse ? Rafael Payare, un latin charismatique qui s’inscrira dans la lignée de deux prédécesseurs relativement spectaculaires pour leur époque respective et très appréciés : Charles Dutoit — en mettant de côté ce qui lui a été reproché par la suite — et Kent Nagano.

OSM 2

Selon mesure média, cette entrevue a généré un gain de réputation de 12 155 $ à l’OSM.
SOURCE : RADIO-CANADA

EN QUELQUES JOURS, RAFAEL PAYARE A GÉNÉRÉ UN GAIN DE RÉPUTATION DE PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIERS DE DOLLARS AU BÉNÉFICE DE LA MARQUE OSM.

De « dehors ! » à… la rue Sainte-Catherine !
Au cours des dernières années, de très nombreux « gérants d’estrade » — vides aujourd’hui — auraient aimé pouvoir congédier le directeur général du Canadien, Marc Bergevin. Et voilà qu’à la suite de quelques transactions, il est passé de « zéro » à « héros », ces mêmes détracteurs allant même jusqu’à l’imaginer dans une décapotable sur la rue Sainte-Catherine, dans quelques mois…      

 

CH

Les vedettes du Canadien de Montréal obtiennent plus de retombées que le Dr Horacio Arruda, pourtant fort médiatisé en ces temps de pandémie.
SOURCE : CISION

Que s’est-il donc passé avec la réputation de Marc Bergevin ? Réponse fort simple :

LA RÉPUTATION DE MARC BERGEVIN A CONTINUÉ D’OSCILLER AU RYTHME DE SES DÉCISIONS HYPER MÉDIATISÉES QUI PERMETTENT DE RÊVER À UNE 25E COUPE STANLEY…

D’une décision à l’autre depuis la fin de la saison dernière, la tonalité des reportages et des chroniques à son sujet a changé. Ceci se mesure. Voici un exemple parmi plusieurs centaines :

CH 2

Selon Mesure Média, cette entrevue a généré un gain de réputation de 42 889 $ au Club de Hockey Canadien.
SOURCE : JOURNAL DE MONTRÉAL

À retenir :

  • Recruter n’est plus seulement un enjeu de ressources humaines. La communication est devenue fondamentale dans les rapports avec les différents publics d’une organisation.
  • Toute réputation — qu’il s’agisse d’une personne ou d’une organisation — peut être mesurée au fil du temps avec des données quantitatives et qualitatives. Les différentes fluctuations qui en découlent sont très instructives afin d’apprécier les bons coups et apporter des ajustements aux stratégies.

--

Dans un souci d'impartialité, le Grenier aux nouvelles se dissocie des points de vue de ses chroniqueurs, tout en soutenant le droit à la liberté de presse et d'expression.

 

 

 


Bon coup médiatique: Marc Bergevin

À lire maintenant

La confiance au travail, ça se cultive
Renforcez les compétences de vos équipes
Mauvais coup médiatique: Bell
Instagram et marketing organique : toujours le match parfait ?
L’entrepreneur et l’athlète, même combat ?
Expérience québécoise: ça sert à quoi?
Dans quelle mesure les influenceurs d’ici sont-ils devenus des médias à dimension locale?
Comment maintenir une culture d’entreprise à distance?
Intéressé par une nouvelle carrière?
Bon coup médiatique: Vincent Guzzo
Changement de cap en publicité
La transformation numérique, ça veut dire quoi en OBNL?