Nathalie Bertrand

Homme, femme, argent

par Nathalie Bertrand, le 20 avril 2012


Récemment, j’ai vu passer ce tweet de @agentsolo: «Selon vous, y a-t-il une différence entre les hommes et les femmes dans leurs conditions de travailleur autonome (au Québec)?» Mon expérience me dit que, même avec des qualifications identiques, les femmes ont souvent des attentes salariales moins élevées que celles des hommes. Suivant cette logique, j’ai présumé qu’elles doivent moins facturer. La réplique a été sans nuance: «Il y a une grosse différence entre les revenus des T.A. (travailleurs autonomes) selon le sexe».

J’aurais bien aimé me tromper. Cela dit, mon ancienne vie de recruteure conseil et chasseure de têtes m’a donné accès à des milliers de données, dont les attentes salariales…

La réalité est que la majorité des femmes n’exigent pas plus d’argent en convoitant un nouveau poste, même que beaucoup d’entre elles sont prêtes à reculer pour augmenter leur chance d’être sélectionnées. Complètement l’inverse des hommes. Les femmes disent vouloir se donner le temps de faire leurs preuves, les hommes réclament qu’on les paie pour faire ces mêmes preuves.

Mon anecdote la plus éloquente, voire dérangeante, concerne une femme très compétente qui possédait plus de 15 ans d’expérience dans sa discipline et qui demandait un salaire carrément junior.

Cliquez ici pour lire la suite de l'article

_____________________________________________________________________

Nathalie Bertrand offre des services conseils en gestion des talents aux dirigeants et gestionnaires de petites entreprises, dans l'industrie des communications.
Visitez son site web
Twitter

À lire maintenant

Chers employés, merci !
Vous cherchez une agence? Collez-vous aux meilleures pratiques pour trouver le meilleur partenaire d'affaires
Gestion des enjeux sociaux: la réflexion à effectuer avant de communiquer
LinkedIn: le nouvel Amazon du B2B?
S’adapter au monde du travail québécois
Les défis des personnes trans au travail