Sylvain Desrochers

«Des affaires…» pour la tablette Galaxy de Samsung chez Vidéotron

par Sylvain Desrochers, le 20 avril 2012


Pépinière publicitaire
Réflexions de Sylvain Desrochers avec ses étudiants du cours Publicité et culture au Certificat de publicité (UdeM)

Dans cette excellente mise en scène de l’agence SID LEE, le responsable de l’informatique de l’entreprise, enfoncé négligemment entre ses étagères, a mis la main sur la tablette d’un collègue. Arrogant, têtu, effronté et provocateur, il ne nous est certainement pas agréable mais il nous fait par ailleurs sourire parce que l’on a tous connu un prototype du genre. Un «geek» trop occupé pour faire des phrases complètes et qui ne veut surtout pas dévoiler la nature de son supposé travail. En lisant cet échange, on revoit la scène avec amusement.

-Ça l’air que c’est toi qui a pris ma tablette?
-Wein
-Pourquoi?
-Pour installer des «affaires»…
-Quelles affaires?
-Des affaires de bureau...
-Mais y a rien à installer...
-Wein. Juste être sur que tout est correct. Politique de la compagnie.
-C’est parce que c’est pas à la compagnie, c’est à moi!
-Donc toi, tu lis le Clin d’œil!
-Ma blonde.
-Elle?
-C’est assez, donne-moi ça!
-Pas tout de suite... Pas fini de t’installer des «affaires»...
-Quelles affaires?
-Des «affaires»...
-OK c’est assez. Ça va faire... Claude?
-Attends... Ta tablette! Michel? J’ai ton téléphone aussi!

Videotron
Le pouvoir d’avoir la tablette que tout le monde veut.

Donc un casting parfait mais aussi une rédaction de premier plan qui colle tellement bien à la réalité. Ainsi, plutôt que de vanter les caractéristiques de l’appareil, on démontre habilement et de manière pertinente dans ce scénario que la tablette fait l’envie de tous, même de celui qui est responsable des politiques informatiques de la compagnie. Excellent. Je porte le tout à l’attention de mes étudiants pour qu’ils développent ce talent à saisir les moments de vie et le naturel des paroles et des gestes. SID LEE excelle dans plusieurs domaines et aussi dans celui-là comme on le voit en parallèle avec «raccroche et décroche» du 6/49.

À lire maintenant

Gare au «ghosting»: déclinez une offre professionnellement
Vous autosabotez-vous ?
«Consommons-nous» les employeurs?
Modifications importantes à la loi sur la concurrence: un aperçu
Faut que ça bouge: Les Mauvais Garçons donne l’exemple
L’entreprise hybride: la gestion de communauté comme moteur culturel