Jean-Michel Nahas (Casacom)

Comment garder les employés des services essentiels mobilisés?

par Jean-Michel Nahas (Casacom), le 2 avril 2020


Cet article a été précédemment publié sur le blogue de Casacom.

On a beaucoup parlé des employés du secteur de la santé, ces anges gardiens à pied d’œuvre depuis le début de la crise sanitaire. Depuis mardi, des milliers de travailleurs œuvrant dans les services déclarés essentiels bravent eux aussi les risques liés à la contagion et maintiennent la production dans les secteurs clés de notre économie. Avec les défis que cela représente en termes de motivation et de mobilisation des troupes, comment soutenir ces héros de l’ombre et éviter le désengagement, l’absentéisme, voire les démissions ? Voici quatre pistes pour outiller les gestionnaires.

Sensibiliser vos employés

Certaines industries ne sont pas spontanément associées aux services essentiels. Pensons aux opérations forestières, à la production d’aluminium ou au stockage d’énergie. La crise actuelle fournit une occasion de rappeler à leurs travailleurs l’apport crucial de leur industrie pour la sécurité, la santé ou l’approvisionnement de biens clés. Les messages peuvent ensuite se décliner en animation, vidéo, visuel ou toute autre forme facilitant leur compréhension. Cette étape est aussi primordiale pour limiter le cynisme qui pourrait émaner des travailleurs. Tous les employés associés aux services essentiels ne sauvent pas des vies, mais ils contribuent tous à contenir les impacts négatifs de la crise. Voilà aussi une opportunité de communiquer sur une industrie à un plus large public.

Susciter la fierté à l’interne

Une fois que les employés ont pris conscience de la place stratégique de leur industrie, ils doivent recevoir toute la reconnaissance qu’ils méritent. Les gestionnaires, particulièrement les superviseurs directs, jouent un rôle essentiel à cet égard. C’est leur responsabilité de transmettre des messages clairs, fréquents et encourageants à leurs équipes. L’heure est plus que jamais au remerciement et à la tape dans le dos. Concrètement, cela peut se traduire par de l’affichage soulignant la contribution inestimable des employés en ces temps de crise, des mémos réguliers sur l’Intranet ou encore des capsules vidéo (par ex. de type vlogues) partageant les remerciements de la haute direction.

Et à l’externe

Les communautés (proches, familles et partenaires) des organisations œuvrant dans les services essentiels peuvent aussi manifester leur sollicitude à l’égard des travailleurs. Plusieurs initiatives ont récemment vu le jour sur les médias sociaux, notamment #AngeGardienDuRéseau au CISSS de la Montérégie Ouest. Portés par un visuel inspirant, des messages d’encouragement sont acheminés à ceux et celles qui tiennent les établissements de santé de cette région à bout de bras. Ces accolades virtuelles prennent une autre dimension en temps de crise.

Le contact terrain, plus important que jamais

Les meilleurs outils de communication ne remplaceront jamais les échanges sur le terrain. Alors que l’incertitude continue de planer, les conversations structurées, constructives et bidirectionnelles entre les gestionnaires et leurs employés deviennent une priorité absolue. Il ne faut pas avoir peur de coacher les gestionnaires, même durant une crise alors que le temps manque. Parce qu’au final, une piètre communication verbale, ou pire, l’absence d’échanges réguliers entre les superviseurs et leurs troupes, peut grandement fragiliser les équipes, particulièrement en cette période difficile.

Mesurer en temps réel

Les outils de mesure de mobilisation comme Officevibe ou des sondages express envoyés aux employés prennent tout le sens ces jours-ci. Être conscient de l’état d’esprit de vos troupes au quotidien devient essentiel dans une situation en constante évolution. Sans indicateur précis et fréquemment mis à jour, les gestionnaires manqueront de munitions pour évaluer avec acuité le moral de leurs équipes.

Ce qui n’a pas changé

Depuis le début de la crise, on ne cesse de rappeler l’importance de communiquer régulièrement et avec transparence ce qu’on sait, dès qu’on le sait. Ces principes phares n’ont pas changé. Les organisations qui les appliquent continueront de se distinguer et leurs publics — leurs employés au premier chef — s’en souviendront lorsque l’accalmie reviendra.


COVID-19: comment la pleine conscience peut apporter du répit aux employés

À lire maintenant

Déconfinement: 11 conseils en communication pour soutenir vos plans
Du marketing en pleine pandémie?
L’importance de communiquer clairement pendant une pandémie
COVID-19: Les 7 nouvelles tendances chez les consommateurs-citoyens
Réussir ses relations médias proactives durant la COVID-19
Comment adapter vos communications pour répondre aux nouveaux comportements des consommateurs?
Comment susciter de l’espoir et de l’optimisme dans vos communications?
COVID-19: comment intéresser les médias?
Mettre l’humain au centre de ses stratégies
Télétravail et COVID-19: comment aider vos employés à voir la lumière au bout du tunnel?
Achat média: quand et comment annoncer pendant la COVID-19?
Coronavirus: le rôle des marques