Marie-Josée Gagnon (Casacom)

Communiquer au temps du coronavirus

par Marie-Josée Gagnon (Casacom), le 17 mars 2020


Sept conseils pour chefs d’entreprise

La pandémie mondiale de la COVID-19 nous sort de notre zone de confort et nous force à calibrer nos paroles et nos gestes. Les chefs d’entreprises savent à quel point la communication joue un rôle essentiel dans de telles circonstances.

Après avoir offert un premier guide pour aborder la communication et les relations publiques en temps de pandémie dans ce billet de blogue, voici sept recommandations plus spécifiques.

1. Démontrer de l’empathie. Les risques pour la santé humaine sont réels. Il va sans dire qu’il faut d’abord s’intéresser aux gens et à leur situation personnelle. Les entreprises qui seront empathiques seront récompensées par leurs publics. Un exemple concret : Fondaction, un de nos clients, a annoncé vendredi dernier qu’elle accordait à ses clients un répit de trois mois pour le paiement de leurs prêts.

2. Suivre, écouter et mesurer. La situation évolue rapidement. Il importe que vous suiviez les développements de près et demeuriez en phase avec vos parties prenantes et leur réalité. N’hésitez pas à questionner vos employés, vos fournisseurs et vos clients sur ce qui les préoccupe. Plusieurs d’entre vous ne pourront rencontrer physiquement vos interlocuteurs. N’hésitez donc pas à prendre le téléphone ! Aussi, monitorez les conversations sur les médias sociaux et surveillez les sujets les plus populaires pour prévoir la réaction de vos publics. Personnellement, il m’importe de voir venir les coups. J’imagine que c’est le cas de tous les chefs d’entreprise.

3. Communiquer régulièrement avec clarté. Vos décisions doivent être clairement transmises, sans ambigüité. Communiquez fréquemment d’autant plus que la situation et vos décisions évolueront. Choisissez un ton qui se prête à la gravité de la situation, sans tomber dans l’alarmisme. Attention, toutefois, à la surabondance d’information ou encore à des contenus flous. Il vaut mieux communiquer peu et souvent que rarement et beaucoup. La dernière chose dont le monde a besoin, c’est de la confusion. Aussi, à l’interne, en parallèle de votre cellule de crise, instaurez des canaux bidirectionnels et faites appel à l’intelligence collective et au jugement de vos équipes.

4. Soyez constants. La forme et les types de canaux de communication sont aussi cruciaux. À cette étape-ci de la crise, ils doivent être fiables, constants et sans artifice pour laisser toute la place aux messages. Les courriels des organisations et les points de presse quotidiens du premier ministre du Québec sont de bons exemples. Sous peu, il faudra penser à varier les formes de communication, mais allons-y un jour à la fois.

5. Former et informer vos équipes et leurs leaders. Les nouvelles procédures que vous instaurez doivent être pleinement comprises par l’ensemble de vos troupes pour être adoptées. Vos gestionnaires sont-ils suffisamment informés et formés pour assurer leur adoption rapide ? On ne peut faire l’économie de la formation et du coaching dans cette période d’incertitude.

6. Offrir de l’aide. Certaines organisations sont en mesure d’offrir de l’aide. Par exemple, les médias, le New York Times ou La Presse, ont mis en place des bulletins quotidiens sur la COVID-19. Aussi, les diffuseurs, tel Télé-Québec, proposent des programmes télévisuels adoptés aux enfants. Chez CASACOM, nous aidons bénévolement les organismes de charité en cette période critique pour eux. Et vous, que pouvez-vous faire ?

7. Enfin, je vous en prie, ne profitez pas de la crise. Il faut éviter de profiter ou d’avoir l’air de tirer parti de la crise. Jouez de prudence si la tentation de faire des revenus sur le dos de la pandémie ou de ses victimes survient. Si vous êtes un Zoom (entreprise de solutions de visioconférence) de ce monde, votre entreprise bénéficiera énormément de la crise. Prenez exemple sur son PDG qui, même dans cette période profitable pour son secteur, fait pour le moment preuve d’humilité.

Finalement, comme vous savez si bien, il y a des opportunités dans chaque crise. À ce stade-ci, il est clair que les dirigeants ont l’occasion de s’élever et de montrer leur humanité. Vos publics s’en souviendront.


COVID-19: comment la pleine conscience peut apporter du répit aux employés

À lire maintenant

Quel type de leader êtes-vous?
Zoom sur les stages
L’art de maîtriser une entrevue téléphonique
Faites le suivi de vos candidatures
Types de réseautage
Accélérez la transition numérique de vos ventes et marketing
Vous n’avez pas à quitter votre emploi
Transformation numérique et stratégie de marque : l’œuf ou la poule?
Soutenir une cause sociale: authenticité et cohérence avant tout
La fin du Voir: réflexions autour d'une catastrophe
Déconfinement: 11 conseils en communication pour soutenir vos plans
Du marketing en pleine pandémie?