Annabelle Boyer

Le non verbal des influenceurs

par Annabelle Boyer, le 17 février 2020


Vous souhaitez devenir un influenceur ? Alors il vous faudra apprendre les rudiments du langage corporel de l’influence et de la persuasion !

En effet, une communication non verbale inadaptée au message et à l’auditoire peut saboter totalement vos chances de percer dans votre domaine. Elle anéantira votre capacité à susciter un intérêt et un engagement de la part des internautes !

Impact sur l’inconscient

Bien que plusieurs études en psychologie et en neurosciences démontrent l’impact des gestes et des postures sur la perception de l’interlocuteur, les fondements du langage corporel sont méconnus du grand public.

Plusieurs recherches en chiropractie démontrent à quel point notre posture influence notre niveau d’énergie. Un cou trop avancé, des épaules un peu voutées et un relâchement de la gaine abdominale altèrent le travail du tronc cérébral. Il en résulte une moins bonne communication entre le cerveau et le corps et une tendance à sécréter davantage d’hormones de stress et moins d’hormones de bien-être. Résultat : une mauvaise posture impact la chimie corporelle.

Or, l’inconscient de notre interlocuteur remarque ces signes. En effet, notre instinct de survie cherche à reconnaître et à s’identifier à des personnes présentant un potentiel de santé intéressant. Un influenceur qui ne semble pas en forme est donc moins attirant. C’est pourquoi vous voyez bien des conférenciers prendre davantage soin de leur corps. L’utilisateur des capsules vidéo sur les réseaux sociaux les pousse à revoir le modèle qu’ils offrent pour percer davantage dans le domaine.

Influence des hormones

Des recherches en psychologie ont montré que les femmes en période d’ovulation sont perçues comme étant plus attirantes par leurs collègues masculins. En effet, durant cette phase du cycle hormonal féminin, la sécrétion de phéromones est enclenchée. Les femmes se sentent alors plus confiantes et heureuses. Elles se préoccupent davantage de leur apparence.

La sécrétion d’œstrogènes rend le visage féminin plus symétrique ce qui rend ces dames plus attrayantes. Cette production d’hormone influence aussi la façon de marcher. La démarche devient plus séduisante.

Gestes de conviction

Des mains absentes ou immobiles suscitent de la méfiance dans l’inconscient de l’internaute qui regarde la capsule vidéo. Trop de gestes peut être déconcentrent, mais trop peu donnent une impression de manque de confiance en soi. Cela vient saboter la crédibilité de l’influenceur.

Par ailleurs, des gestes calculés sont perçus par les internautes comme une forme de contrôle et de manque d’authenticité. Or, les influenceurs les plus performants sont ceux qui paraissent les plus naturels.

Les recherches en neurosciences démontrent bien l’adage : quand on est convaincu soi-même, on est convaincant ! En effet, lors que l’on croit réellement en ses propres affirmations, le langage corporel est alors cohérent. L’internaute perçoit cette cohésion corps-esprit et y réagit favorablement.

Effet du stress

Les premières vidéos d’un influenceur en devenir sont généralement de moins bonne qualité. Le texte est trop récité, le corps est figé, l’introduction est apprise par cœur, mais non pleinement intégrée et la conclusion est bancale. Qu’à cela ne tienne, c’est à force de faire capsules que le langage corporel retrouve son aspect naturel. Le stress sera interprété par les internautes différemment selon la manière de l’exprimer. Il peut donner l’impression que l’influenceur est mal à l’aise, certes, mais il peut aussi laisser croire à de la mauvaise humeur, de l’agressivité, un manque de conviction en son produit, etc.

Même si l’influenceur cherche à contrôler son non verbal, il ne pourra pas cacher les signes inconscients de stress visibles et repérés par l’inconscient de l’internaute.

Conclusion

Pour avoir un langage corporel optimal devant une caméra, il importe de vraiment maîtriser son sujet, d’identifier les principaux éléments à amener et surtout de relaxer avant l’enregistrement. La méditation, le sport, le yoga sont des moyens efficaces de faire en sorte que le corps sécrète des hormones de bien-être favorables à une meilleure performance non verbale !

--

Annabelle Boyer, CRHA, génagogue
Experte en langage corporel, détection des mensonges et comportement manipulateur


Zoom sur les stages

À lire maintenant

Zoom sur les stages
L’art de maîtriser une entrevue téléphonique
Faites le suivi de vos candidatures
Types de réseautage
Accélérez la transition numérique de vos ventes et marketing
Vous n’avez pas à quitter votre emploi
Transformation numérique et stratégie de marque : l’œuf ou la poule?
Soutenir une cause sociale: authenticité et cohérence avant tout
La fin du Voir: réflexions autour d'une catastrophe
Déconfinement: 11 conseils en communication pour soutenir vos plans
Du marketing en pleine pandémie?
L’importance de communiquer clairement pendant une pandémie