Aurélie Ponton (Dialecto Web)

Rédiger du contenu mobile?

par Aurélie Ponton (Dialecto Web), le 16 mars 2012


LES CHRONIQUES DE L'[email protected]

par Aurélie Ponton, présidente de Dialecto Web, 514-845-9191

Quel que soit l’outil mobile, il est important de respecter certaines règles afin de garantir le succès de l’initiative. De quoi parlons-nous lorsqu’il est question de marketing mobile?

Afin de vous rafraîchir la mémoire, voici quelques exemples d’exécutions:

• Campagnes SMS
• Site Web optimisé pour le mobile
• Application Web (iPhone, iPad, Android, Blackberry, etc.)
• Etc.

Or, qui dit production d’outils marketing dit généralement production de contenu pour remplir le contenant. Toutefois, histoire de bien faire les choses, quelles sont les règles à observer pour rédiger du contenu mobile efficace?

Les règles de la rédaction Web s’appliquent presque toutes
Pour les rédacteurs déjà expérimentés avec le Web, dites-vous que vous avez déjà un bon bout du chemin de fait. En effet, les règles que l’on doit respecter lorsque l’on rédige pour le Web s’appliquent pratiquement toutes lorsque l’on rédige pour le mobile.

Pour n’en nommer que quelques-unes, voici un petit rappel:

• Soyez concis
• Soyez précis
• Soyez pertinent
• Pensez au SEO

Les interfaces mobiles sont principalement composées de mots. De plus, comme l’espace est considérablement réduit, il est élémentaire de miser sur l’efficacité de chacun d’eux. C’est le moment où jamais pour choisir ceux qui auront l’impact nécessaire.

Les bonnes pratiques de la rédaction pour le mobile?
Que doit être un bon texte pour un outil mobile? À quelles règles doit-il se plier en plus des règles de rédaction Web? Grosso modo, gardons en tête que le contexte est très similaire à l’exception de quelques différences. La première étant bien sûr la taille de l’écran. Cet espace énormément réduit changera l’ergonomie, la navigation, etc.

Dans ces conditions, voici quelques-unes des bonnes pratiques à observer:

• Un texte court (plus que jamais)
• Un contenu ciblé (pas de temps à perdre)
• Une information contextuelle

Il n’est pas question de réinventer la roue, mais plutôt de concentrer ses efforts à réduire le poids de vos textes. Si l’exercice est important lorsque vous rédigez pour le Web, dites-vous qu’il l’est davantage une fois sur le mobile.

Les pièges à éviter?
S’il existe de bonnes pratiques à respecter, il y a également plusieurs pièges dans lesquels il faut éviter de se mettre les pieds lorsque l’on rédige pour le mobile. Afin d’aborder le sujet en douceur, en voici quelques-uns:

• Négliger le contexte dans lequel le mobinaute consulte l’information
• Créer un duplicata des textes du site Web pour les outils mobiles
• Être trop répétitif dans ses contenus (mauvaise expérience utilisateur)
• Négliger les standards d’accessibilité proposés

En conclusion, rédiger pour le mobile exige de respecter certaines règles qui lui sont propres, mais beaucoup qui s’inspirent de la rédaction pour le Web. Encore plus dans ce type d’environnement, il faudra être concis, pertinent, rester focussé et rédiger en fonction des besoins des utilisateurs.

Quelques liens pour en apprendre un peu plus:

W3C - "The Web and Mobiles Devices"
Joshua Porter, Hubspot - "Microcopy, Small, yet powerful copy for web & mobile apps"


Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles