Émilie Poirier (MixoWeb)

Aligner son design web avec son image d’entreprise

par Émilie Poirier (MixoWeb), le 8 novembre 2019


Si vous êtes une entreprise établie, vous avez donc déjà un logo et des couleurs d’entreprise. Lorsque vient le temps de réfléchir à votre site web à vos tactiques numériques, il faut réfléchir à aligner votre design Web avec votre image d’entreprise.

Tout d’abord, une image forte sera homogène, peu importe le canal de communication utilisé. C’est donc dire que votre logo et ses couleurs deviennent le point de départ des éléments de design représentant votre entreprise. Vos bannières extérieures, votre site web, vos publications sur les médias sociaux, vos publicités, vos envois courriel, vos dépliants, etc. doivent être alignés avec cette image d’entreprise.

L’idée n’est pas de perdre de l’originalité et de tout faire pareil ! L’idée est plutôt d’adapter cette image selon la tactique et selon le message que nous souhaitons passer. Cette façon de faire demande certes un peu plus de temps de réflexion, mais vous gagnerez en reconnaissance de marque et en retour sur investissement.

À travers le temps, il est normal que cette image évolue ; votre entreprise, vos clients et l’entrepreneur évoluent aussi. Il est d’ailleurs plus facile de faire évoluer le tout petit à petit, versus se rendre compte que tout est désuet et que nous devons tout refaire d’un seul coup. Même votre logo ne devrait pas être immuable, mais devrait plutôt évoluer doucement à travers les années.

mixoweb


Le marketing d’influence, ça mange quoi en automne?

À lire maintenant

Optimiser son ROI, un sport accessible à tous !
L’internalisation et l’externalisation du marketing numérique
Bon coup médiatique: Marc Bergevin
Une saison à ne jamais oublier
Mauvais coup médiatique: CHOI Radio X
Agence VS Client
Le marketing d’influence, ça mange quoi en automne?
Marketing web : peut-on le faire soi-même ?
Bon coup médiatique: Nathalie Normandeau
Faites-vous des bévues sur vos médias sociaux ?
Bon coup médiatique: Guy Lafleur
Inclusion au travail: reconnaître nos biais inconscients