Grenier Recrutement

Astuces pour mieux négocier son salaire

par Grenier Recrutement, le 21 novembre 2019


Ah, la fameuse question salariale… Pas si simple quand vient le temps de négocier ! Des études illustrent que souvent, les diplômés ne négocient pas leur salaire lors de leur première embauche en raison de leur manque d’expérience en matière de négociation et que les hommes ont davantage tendance à négocier leur salaire que les femmes. Selon une étude menée par Glassdoor, 40% des salariés acceptent le premier salaire offert, et ce, sans négociation. Toujours selon la même étude, 58% des femmes négocieraient leur salaire, contre 61% des hommes. Et pourtant, négocier son salaire est capital : c’est aussi reconnaître ses propres compétences !

Que vous soyez novice en négociation ou non, insister pour obtenir ce que vous voulez monétairement en début de carrière aura un impact positif dans votre vie professionnelle.

Connaître sa valeur sur le marché

Avant de négocier votre salaire, il est essentiel de connaître sa valeur sur le marché. Les informations au sujet des salaires abondent en ligne — faites vos recherches pour avoir une idée approximative du salaire lié à votre emploi. Vous pouvez aussi consulter les salaires offerts pour des postes connexes ou encore discuter avec des recruteurs. Vous aurez ainsi une bonne idée de l’échelle salariale que vous voulez proposer.

Ne pas accepter la première offre

Évitez d’accepter la toute première offre proposée et présentez plutôt une contre-offre. Par ailleurs, les gestionnaires jouissent souvent d’une plage de salaires pour votre poste. Profitez-en pour négocier !

Prendre son temps

Lorsqu’une offre est sur la table, ne faites pas l’erreur d’accepter — ou de refuser — dans l’immédiat. Dites simplement que vous devez prendre le temps de réfléchir à l’offre proposée. N’hésitez pas à consacrer un certain temps pour étudier l’offre en détail. Dans tous les cas, la plupart des employeurs vous accorderont un jour ou deux avant d’exiger une réponse.

Négocier les avantages sociaux

Il n’y a pas que l’argent qui compte lors d’une négociation salariale. Pensez à négocier vos avantages sociaux : assurances, vacances payées, bonis, horaire flexible, etc. N’oubliez aucun aspect !

Demander une offre écrite

Afin de vous assurer que toutes les parties soient sur la même longueur d’onde, demandez toujours une confirmation par écrit. La lettre d’offre devrait contenir des détails importants comme la date d’entrée en poste, le salaire, les avantages sociaux, l’horaire de travail ainsi que la date limite pour accepter l’offre.

Donner une fourchette salariale

Lorsque votre futur employeur vous questionnera au sujet de vos attentes salariales, vous pouvez répondre par une fourchette de salaires. Le montant le plus faible de cette fourchette doit représenter le salaire final dont vous êtes disposé à accepter, ou un peu plus. Qui ne demande rien n’a rien !

Bonne négociation! :)


Signes que vous aimerez votre prochain emploi

À lire maintenant

Première expérience d’enseignement à distance
Employeurs: comment protéger vos employés durant la pandémie de la COVID 19?
Communiquer au temps du coronavirus
Signes que vous aimerez votre prochain emploi
7 choses qu’un grand patron fait pour vous
Utilisez-vous seulement 20% de votre plateforme de marketing automatisé?
5 questions à vous poser avant de changer d’emploi
L’Expérience Client au secours du retail
Le marketeur qui chuchotait aux oreilles des ventes
Comment postuler avec succès à l’interne
Le non verbal des influenceurs
Parlons Cash: Structurer ses investissements marketing grâce à l’OPMP