Aurélie Ponton (Dialecto Web)

Il était une fois le storytelling

par Aurélie Ponton (Dialecto Web), le 24 février 2012


LES CHRONIQUES DE L'[email protected]

par Aurélie Ponton, présidente de Dialecto Web, 514-845-9191

Connaissez-vous beaucoup de gens qui n’aiment pas se faire raconter des histoires? Depuis la nuit des temps, elles aident à communiquer efficacement des messages en faisant appel aux symboles, aux figures de style, aux mythes, etc.

Cette technique, que l’on appelle "storytelling" (ou communication narrative) est devenue très populaire auprès des spécialistes en marketing. La présence des réseaux sociaux a d’ailleurs créé un contexte tout indiqué pour en faire usage.

Le storytelling est utilisé par des marques telles que Coca-Cola, Nike, Gatorade, Pepsi, etc.

Qu’est-ce que le storytelling?
Concrètement, c’est l’action de mettre en récit les différents messages que peut émettre une marque auprès de sa clientèle cible. Étant aujourd’hui à l'ère du consommateur actif, l’engagement est quelque chose que l’on recherche grandement chez les gens.

Or, quoi de mieux qu'une histoire pour capter l’attention d’un consommateur et la garder que de lui raconter une bonne histoire?

Les avantages du storytelling?
Les histoires constituent un matériel communicationnel à teneur hautement virale. Bien racontées, elles peuvent se répandre comme une traînée de poudre auprès d’une très grande quantité de personnes.

Voici quelques-uns de ses nombreux avantages:
• Rehausse considérablement l’engagement des utilisateurs envers les marques
• Inspire et motive l’audience (d’où l’utilisation du storytelling en politique ou en communication d’entreprise)
• Permet une compréhension plus rapide et claire des messages
• Permet de se différencier en tant que marque auprès des consommateurs

En somme, nous parlons d’une façon de parler aux consommateurs faisant davantage appel aux émotions qu’à la raison.

Quelques techniques pour réussir son storytelling?
Une initiative de storytelling réussie propose, règle générale, plusieurs éléments qui assurent son succès. Des univers stimulants, des projets ouverts, des protagonistes au sein de l’histoire, une progression dans le rythme narratif, etc.

Voici quelques techniques permettant de maximiser ses chances de succès:
• Créez un personnage auquel peut se référer votre audience
• Utilisez des dialogues
• Créez un élément de conflit dans votre histoire
• Combinez vos histoires avec des images (photos, vidéos, etc.)
• Racontez l’histoire pour qu’elle plaise d’abord à votre audience et non à vous-mêmes

Si vous désirez en apprendre plus sur le sujet, voici quelques excellents livres sur le sujet:
"Tous les marketeurs sont des menteurs: tant mieux, car les consommateurs adorent qu’on leur raconte des histoires", de Seth Godin
"The Leader’s Guide to Storytelling: Mastering the Art and Discipline of Business Narrative", de Stephan Denning
"Storytelling: La machine à fabriquer des histoire et à formater les esprits", de Christian Salmon


Pourquoi les rédacteurs et les rédactrices ne savent pas écrire? 

À lire maintenant

La communication au sein des entreprises, le pari des dirigeants pour demain
Comment retenir vos talents?
Les effets néfastes de la microgestion
À quoi servent les Principes de Barcelone?
En quête d’espace de co-working?
Pourquoi les rédacteurs et les rédactrices ne savent pas écrire? 
La prise de conscience du racisme anti-Noirs et la réponse à celui-ci sont liées à la santé mentale des Canadiens
Comment expliquer les trous dans votre CV?
Êtes-vous encore un expert aujourd’hui? 
Lorsque bonheur rime avec productivité
Améliorez votre développement de carrière
Des applications pour mieux s’organiser