Travelocity.ca s'inspire de la programmation de V

par Eric Normadin (V), le 17 février 2012


Dans le cadre de sa campagne, Travelocity.ca désirait mettre en valeur la variété de destinations offertes sur son site de réservation de voyages en ligne. Par une utilisation créative du format «bandeau animé», la campagne a réussi, durant des émissions et des films stratégiquement choisis dans la grille-horaire de V, à créer une association immédiate entre l’annonceur et l’endroit où se déroulait l’action. Le message a su profiter du contexte, à l’intérieur même des émissions à l’antenne, pour mettre de l’avant, de façon pertinente, le service de Travelocity.ca.

Afin de réaliser cette stratégie, une variété de visuels ont été produits, chacun mettant en vedette la ville ou le pays où se déroulait l'action des émissions à l’antenne de V. Ces endroits étaient alors suggérés à l’intérieur des «bandeaux animés», comme destination voyage disponibles sur Travelocity.ca.

Cette utilisation créative du format a permis à Travelocity.ca de communiquer des destinations stratégiques à ses objectifs de ventes, le tout de façon naturelle dans des environnements télévisuels pertinents tels que CSI:NY (New York), NCIS: Los Angeles, les films Lendemain de veille (Las Vegas), Quatre Noël (San Francisco), Astérix contre César (Rome), Astérix: Mission Cléopâtre (Égypte) et Austin Powers (Londres).


Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym

À lire maintenant

Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles
Avez-vous un mentor?