Émilie Poirier (MixoWeb)

Une arborescence de site web idéale

par Émilie Poirier (MixoWeb), le 9 septembre 2019


L’arborescence de votre site est en fait son plan, soit l’ensemble des menus et des sous-menus. Celle-ci est en lien direct avec l’expérience utilisateur, car elle est constituée des éléments clés de la navigation. Voici donc comment structurer votre site web dans le but d’optimiser votre arborescence.

Tout d’abord, elle doit être la plus simple possible et comporter le moins d’items possible. On oublie l’ancienne façon de faire qui consistait à avoir plusieurs items dans le menu principal, puis plusieurs autres dans un sous-menu, et parfois même encore des items dans un sous sous-menu. Il convient de mieux catégoriser le contenu et de structurer l’information de façon à n’avoir que le minimum d’items au menu principal. Dans cette optique, on peut se permettre d’avoir des pages relativement longues. Depuis l’avènement des mobiles, les utilisateurs ont pris l’habitude de moins cliquer et de scroller d’avantage.

Une bonne solution pour utiliser des sous-menus sans les présenter au premier niveau de menu est d’utiliser les ancrages. Ainsi, les utilisateurs font le choix d’une page de contenu, puis peuvent cliquer dans le sous-menu pour s’y déplacer. Au choix, ils peuvent aussi uniquement scroller (surtout sur mobile, il est plus facile de faire défiler la page que de cliquer).

En plus de faciliter l’expérience utilisateur et la navigation au sein de votre site web, optimiser l’arborescence permettra aux engins de recherche (comme Google) de mieux indexer votre site. Vous bénéficierez donc d’un meilleur référencement organique.

mixoweb


C’est le temps de penser au temps des Fêtes: eh oui !

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes