Stéphane Gagnon

Quels sont vos objectifs de carrière?

par Stéphane Gagnon, le 27 janvier 2012


QUESTION D’OBTENIR UN OUI ! - Chronique 6 / 31

Les dirigeants de l’entreprise qui s’intéresse à vos services ont des projets d’affaires bien définis, des objectifs clairs à court, moyen et long termes. Et pour les atteindre, ils veulent recruter des employés qui, comme eux, savent très bien d’où ils viennent et où ils s’en vont. Voilà pourquoi vous devez absolument fournir une réponse précise à cette question, car si l’entreprise évolue mais que ses employés stagnent, ces derniers seront un jour écartelés!

Si votre objectif est d’obtenir d’ici à quelques années un poste de direction, vous pouvez le mentionner sans gêne, à condition toutefois de faire preuve d’humilité, et d’éviter la blague douteuse mentionnant que vous désirez obtenir le poste de la personne qui vous interviewe... Assurez-vous cependant que le poste auquel vous faites allusion existe dans l’entreprise où vous êtes en entrevue, et qu’il pourrait logiquement se libérer un jour, sans quoi le recruteur craindra de vous perdre rapidement et ne voudra pas investir inutilement temps et argent pour votre formation et votre intégration.

Par exemple, si vous postulez un emploi d’infographiste pour une micro-imprimerie installée au sous-sol de son propriétaire et que vous mentionnez, une étincelle dans le regard, que vous comptez bien devenir directeur artistique dans une importante agence publicitaire d’ici trois ans, le patron ne sera pas intéressé à servir de bouche-trou d’ici là...

Ou encore, vous êtes reçu en entrevue pour un poste de conseiller en ressources humaines dans une entreprise manufacturière de 150 employés, et vous indiquez au directeur des ressources humaines que vous seriez mûr d’ici deux ans pour un poste de direction. Aussi bien lui dire clairement que vous chercherez à le déloger!

Par contre, si la Direction des ressources humaines d’une importante chaîne de boutiques de vêtements vous rencontre pour un poste d’assistant-gérant dans une succursale donnée et que vous soulignez être intéressé à obtenir un jour un poste de gérant au sein de cette même chaîne, alors la compagnie verra votre embauche comme un investissement à long terme.

Par ailleurs, comme il ne peut y avoir que des patrons, il est tout aussi approprié de répondre à cette question en ayant des objectifs plus modestes, comme élargir ses champs de compétences au fil des ans, ou encore, obtenir de plus en plus de responsabilités, mais dans le même poste de travail.

Dans tous les cas, assurez-vous toutefois de souligner clairement votre grand intérêt pour le poste présentement offert. Certains candidats commettent en effet la grossière erreur de passer les trois quarts de l’entrevue à moitié endormis, pour ensuite s’allumer au moment d’évoquer l’idée d’occuper un nouveau poste plus stimulant d’ici quelque temps.

Exemple de réponse
Tout d’abord, je souhaite avoir la chance de m’établir à titre d’infographiste junior dans votre entreprise afin d’y réaliser des mandats stimulants, comme ceux que vous proposez dans votre offre d’emploi. Puis, dans environ deux ou trois ans, j’aimerais bien en arriver à coordonner des projets en entier. Et d’ici cinq ans, si l’un de vos postes de directeur artistique se libère et que vous considérez que j’ai développé les compétences pour l’occuper, je ne dirais sûrement pas non!

Autre exemple de réponse
J’aimerais demeurer dans le domaine de l’informatique, puisque c’est vraiment ma passion. Le poste de technicien que vous offrez présentement est exactement celui que je vise à court et à moyen termes. Mais dans quelques années, si l’occasion se présente, j’aimerais développer également une expertise en programmation. Je serais toujours technicien informatique, mais si je pouvais en plus réaliser éventuellement des petits mandats de programmation pour votre entreprise, je serais comblé!

Dans la prochaine chronique: Pensez-vous retourner aux études?

___________________________________________________________________

Cette chronique est tirée du livre L’entrevue d’embauche: toutes les astuces pour enfin obtenir un OUI!, de Stéphane Gagnon, consultant en communication et en employabilité.


Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym

À lire maintenant

Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles
Avez-vous un mentor?