Jean-Philippe Georges (MultipleMedia)

L’évolution du Multimédia de 1990 à nos jours

par Jean-Philippe Georges (MultipleMedia), le 12 décembre 2018


Aujourd’hui, lorsque l’on parle de multimédia, on se réfère davantage à Internet et aux nouvelles technologies de l’information.

À la fin des années 90, le multimédia représentait la combinaison de différentes formes de contenu. Le terme pouvait être utilisé comme un nom ou comme un adjectif décrivant un support ayant plusieurs formes. Cela comprenait une combinaison de texte, d’audio, d’images fixes, d’animation, de vidéo et de formes de contenu interactif.

Le multimédia était généralement lu, affiché ou consulté par des dispositifs de traitement de contenu, informatisés et électroniques, mais pouvait également faire partie d’une performance en direct.

Aujourd’hui, lorsque l’on parle de multimédia, et d’autant plus chez nous MultipleMedia, on se réfère davantage à Internet et aux nouvelles technologies de l’information, ainsi qu’aux contenus qu’ils requièrent. On se réfère également à la manière de communiquer efficacement des idées et des messages par l’entremise d’un ensemble cohérent de vecteurs. Les diverses applications se voient dans la publicité, l’édition, le marketing numérique… etc. L’informatique peut également représenter un pan important des activités, couvrant une partie du secteur des affaires, de l’ingénierie informatique et du développement Web.

L’évolution du multimédia dans les années à venir.

La technologie a énormément évolué au cours des dernières années. Le public s’attend à ce que l’on communique avec lui de la manière qui lui plaît. C’est pourquoi il est si important de connaître les préférences des clients en matière de communication.

Les experts font de grandes prédictions sur la manière de fonctionner à l’avenir. Selon certaines études, près de 50 % de toutes les recherches se feront par la recherche vocale d’ici 2020. Après tout, les jeunes d’aujourd’hui grandiront dans un monde où montres intelligentes, haut-parleurs intelligents et autres objets connectés seront la norme. L’augmentation des appareils intelligents tels que Google Assistant et Microsoft Cortana souhaitant automatiser des tâches spécifiques dans les foyers, et l’engouement croissant pour l’IoT (Internet of Things) poussent les entreprises à investir dans le développement technologique.

L’importance des données dans ce monde en perpétuelle évolution ne saurait être surestimée, car les consommateurs se voient proposer un nombre toujours plus grand de contenus en fonction de facteurs fondés sur lesdites données. Selon certains experts, la prochaine grande étape à franchir sera l’avènement de la réalité virtuelle : elle deviendra un aspect essentiel de nos vies, forte d’un potentiel social et immersif sans limites.

L’utilité et l’authenticité ne sont pas incompatibles avec la technologie et l’automatisation.

L’automatisation du marketing et de la technologie! Vaste sujet. Et même si nous pourrions en parler pendant des heures, il est une chose sur laquelle nous sommes tous d’ores et déjà d’accord : ce n’est pas près de s’arrêter. La quantité exponentielle de données collectées grâce au nombre croissant de médias, comme dit ci-dessus, permet de personnaliser les messages et les contenus comme jamais auparavant. On parle ici de conception de flux de travail spécifiques, de création de scénarios, de déclenchement d’événements prédéfinis, de réponses personnalisées, de contenu dynamique, etc.

Le seul et unique objectif de tout cela est très simple : fournir les bonnes informations aux bonnes personnes via les bons canaux. La parfaite adéquation entre la puissance des données, la diversité du multimédia et la capacité à délivrer de manière utile et vraie un message ciblé.

L’essor de l’analyse prédictive et des contre-mesures communicationnelles.

L’analyse des données a toujours été stratégique pour les entreprises qui souhaitaient développer un avantage concurrentiel. Grâce aux quantités astronomiques captées via les médias, on peut désormais « prévoir » l’avenir, c’est-à-dire prédire le comportement des consommateurs. Un des enjeux ici est de déterminer « LE » contenu à diffuser via « LE » médium le plus approprié afin d’influencer la prochaine action d’un client, et ce avant même qu’il n’y pense.

Le multimédia dans le monde des entreprises.

L’évolution du multimédia, c’est-à-dire la manière de collecter, traiter et diffuser des données via une multitude de médiums, impacte également le monde de l’entreprise et du B2B. Le savant mélange d’automatisation, d’apprentissages profonds et d’IA permet aux acteurs de l’industrie d’obtenir de meilleurs résultats, les données facilitant la prise de décisions. Bien que le facteur humain fasse toujours partie intégrante de la performance des entreprises, la complexité de l’analyse de grandes quantités de données doit être gérée par des machines à mesure que nous progressons. Dans le cas contraire, les informations nous submergeront et nous perturberont au lieu de nous fournir de précieuses informations sur les habitudes et les préférences du marché.

Le « Edge Computing »

De nombreuses entreprises se tournent vers le multimédia et les appareils connectés pour collecter davantage de données sur les clients ou sur leurs processus opérationnels. Cela crée un besoin en termes d’innovations technologiques visant à réduire le temps de latence entre la collecte de données dans le cloud, leur analyse et les mesures à prendre.

Le « Edge computing » offre de meilleures performances que le « Cloud computing » car il utilise moins de données entrantes et sortantes du réseau, pour des coûts moindres. Les entreprises peuvent également réduire leurs coûts de stockage et d’infrastructure si elles choisissent de supprimer les données collectées, mais inutiles. Mais tout cela, ce sera pour un autre article.


Portrait de femmes en agence Web

À lire maintenant

Le porte-parole qui ne répondait pas aux questions
Deux «Hacks Facebook» d’hyper croissance que vous n’utilisez probablement pas
Comment créer de l’engouement pour un produit ou un service?
Email Marketing vs Messenger Marketing : Quel est le futur de la communication B2C?
Les signes qu’il est temps de refaire son site Web
La culture entrepreneuriale, le moteur de notre richesse collective
En 2019 le Marketing devra laisser sa place à l’Expérience Client
L’importance de mesurer les résultats de sa campagne d’influence
Est-ce que les détaillants québécois sont prêts pour le Vendredi Fou/Cyber Lundi?
Comment créer de la valeur comme Batman?
Un autre regard sur les commandites
Êtes-vous le visionnaire, le perturbateur dans votre organisation ?