Nathalie Lord (Lord & Complice)

Vos croyances nuisent-elles à votre recherche d’emploi?

par Nathalie Lord (Lord & Complice), le 16 octobre 2018


Saviez-vous que certains schémas cognitifs vont faciliter ou plutôt entraver la capacité d’un individu à exercer les habiletés utiles à la recherche d’emploi?

Vous croyez que le réseautage est une démarche égoïste et superficielle ?

Vous avez l’intime conviction que votre profil professionnel ne présente pas d’intérêt pour les employeurs en raison de son caractère « trop généraliste » ?

Vous avez la certitude qu’on accède aux postes d’intérêt seulement lorsqu’on est pistonné ou chanceux ?

Saviez-vous que ces opinions fermes que vous vous êtes forgées peuvent nuire directement à vos efforts de recherche d’emploi ?

La Chaire Nouvelle Carrière du Neoma Business School de Rouen a conduit une étude qui démontre que la présence de certaines croyances chez les individus aura une influence directe sur leur succès en recherche d’emploi. Elle explique que certains schémas cognitifs (ensemble des connaissances élaborées à partir de l’expérience qui forment les croyances de base) liés à la contribution au travail, aux relations avec les collègues, au déroulement de la carrière et au marché du travail vont faciliter ou plutôt entraver la capacité d’un individu à exercer les habiletés utiles à la recherche d’emploi.

Ces habiletés sont comme suit :

  • Identifier ses ressources et se comparer au marché
  • Rechercher des infos pertinentes sur le marché des offres d’emplois
  • Se fixer plusieurs objectifs différents
  • Hiérarchiser ses projets
  • Concevoir une stratégie pour chaque projet
  • Communiquer sur son projet, avoir un discours bien rodé face au recruteur
  • Être soutenu par son entourage, garder confiance en soi
  • S’appuyer sur son réseau professionnel

Ainsi, si vous regardez d’un œil méfiant ceux qui soignent leurs relations professionnelles, il y a beaucoup de chance que vous ne sachiez pas bénéficier du support et de l’aide d’autrui. 

Je m’étonne régulièrement de constater que des gens eux-mêmes très bienveillants doutent de la bienveillance des autres. Plusieurs des personnes les plus généreuses que je connaisse tergiverseront sans fin avant de solliciter les membres de leur réseau pour venir à l’appui de leur recherche d’emploi, alors qu’ils n’hésiteraient pas une seconde à aider une connaissance qui leur présenterait une requête similaire ! Ils craignent de reprendre contact avec les membres de leur entourage professionnel passé, parce qu’ils disent avoir négligé d’entretenir une relation suivie avec eux. Dans ce contexte, ils anticipent que leur demande sera mal accueillie, que leurs interlocuteurs seront froissés, puisqu’ils croiront qu’ils ne s’intéressent à eux que parce qu’ils ont besoin d’un emploi. 

Personnellement, considérant la nature de mon travail, beaucoup de gens que je connais pensent surtout à moi lorsque des questions d’ordre professionnel les préoccupent, ça n’a rien de surprenant. Ce sera souvent dans ces circonstances que j’aurai des nouvelles des membres de mon réseau, parfois pour retenir mes services pour les aider, mais plus souvent tout simplement parce que c’est à ce moment-là qu’ils penseront à me donner des nouvelles d’eux et s’informer de moi. Le fait qu’un contexte précis a fait en sorte de me rappeler à leur mémoire ne diminue en rien l’appréciation que j’ai d’eux, ou le plaisir que j’ai à renouer. Si en plus je suis en mesure de donner un coup de main à une vieille connaissance que j’estime, c’est tant mieux ! 

Permettez-vous de remettre en question vos croyances sur les attentes des employeurs, sur vos relations professionnelles, sur le déroulement optimal de votre parcours professionnel et sur le marché du travail dans son ensemble.

Recherchez des sources d’information nouvelles, échangez avec des gens qui ont un vécu professionnel très différent du vôtre, cultivez la présence de personnes d’avis contraire, comme autant d’occasions de mettre vos croyances à l’épreuve. Ce faisant vous lutterez contre le biais de confirmation, une tendance très commune, qui fait en sorte qu’on recherche et ne prend en considération que les informations qui confirment nos croyances et à ignorer ou discréditer celles qui les contredisent. Vous y gagnerez de la confiance et une vision plus équilibrée de la vie professionnelle, vos démarches en seront facilitées. 

emploi


Entre liberté et sécurité

À lire maintenant

Comment créer de la valeur comme Batman?
Un autre regard sur les commandites
Êtes-vous le visionnaire, le perturbateur dans votre organisation ?
Portrait de femmes en agence Web
L’importance des avis en ligne (reviews)
Impliquer plusieurs partenaires numériques dans un même projet pourrait vous coûter cher!
L’œil du rédacteur — En français svp!
L’œil du rédacteur — Pareil, pas pareil : le rhume et la grippe
La gestion des ressources humaines dans un contexte de croissance
L’œil du rédacteur — D’où vient la locution à brûle-pourpoint?
«Abonnez-vous à l’infolettre» : 6 freins fréquents à éviter
L’intégration de vidéos dans votre site Web