Sylvie Lamothe (SQRP)

L’œil du rédacteur — D’où vient la locution à brûle-pourpoint?

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 9 octobre 2018


Elle tire son origine de l’expression tirer à brûle-pourpoint, c’est-à-dire de très près. Autrefois, dans les duels au pistolet, lorsqu’on tirait un coup de feu sur l’adversaire à bout portant, on lui brûlait le pourpoint, un vêtement masculin d’époque couvrant le torse jusque sous la ceinture.

Cette idée d’attaque soudaine et efficace s’est transférée dans la locution à brûle-pourpoint. La locution adverbiale s’emploie aujourd’hui pour dire « sans préambule, inopinément, à l’improviste, brusquement », surtout en rapport avec des paroles et des actes.

— Ils ont décidé, à brûle-pourpoint, d’interrompre la partie.

— Il a annoncé à brûle-pourpoint qu’il quittait son poste.

sqrp

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Naviguer à travers la pandémie: Quoi faire aujourd’hui pour réussir demain

À lire maintenant

Naviguer à travers la pandémie: Quoi faire aujourd’hui pour réussir demain
Première expérience d’enseignement à distance
Employeurs: comment protéger vos employés durant la pandémie de la COVID 19?
Communiquer au temps du coronavirus
Signes que vous aimerez votre prochain emploi
7 choses qu’un grand patron fait pour vous
Utilisez-vous seulement 20% de votre plateforme de marketing automatisé?
5 questions à vous poser avant de changer d’emploi
L’Expérience Client au secours du retail
Le marketeur qui chuchotait aux oreilles des ventes
Comment postuler avec succès à l’interne
Le non verbal des influenceurs