Sylvie Lamothe (SQRP)

L’œil du rédacteur — D’où vient la locution à brûle-pourpoint?

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 9 octobre 2018


Elle tire son origine de l’expression tirer à brûle-pourpoint, c’est-à-dire de très près. Autrefois, dans les duels au pistolet, lorsqu’on tirait un coup de feu sur l’adversaire à bout portant, on lui brûlait le pourpoint, un vêtement masculin d’époque couvrant le torse jusque sous la ceinture.

Cette idée d’attaque soudaine et efficace s’est transférée dans la locution à brûle-pourpoint. La locution adverbiale s’emploie aujourd’hui pour dire « sans préambule, inopinément, à l’improviste, brusquement », surtout en rapport avec des paroles et des actes.

— Ils ont décidé, à brûle-pourpoint, d’interrompre la partie.

— Il a annoncé à brûle-pourpoint qu’il quittait son poste.

sqrp

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


L’art d’éviter des erreurs de débutant en entrevue

À lire maintenant

L’art d’éviter des erreurs de débutant en entrevue
Comment réduire son churn rate?
Vous cherchez à impressionner votre futur employeur avec votre CV?
L’équilibre entre les interactions sociales et le temps en solo
Quelles technologies modifieront le comportement des utilisateurs en 2020?
Changement de carrière en vue?
Idées pour une reconnaissance efficace des employés
Lost in Transformation
Il n’y a pas que le salaire…
L’art d’expliquer son renvoi à de potentiels employeurs
4 trucs pour atteindre l’équilibre travail-vie personnelle
Astuces pour mieux négocier son salaire