Aurélie Ponton (Dialecto Web)

Comment aborder les médias sociaux?

par Aurélie Ponton (Dialecto Web), le 28 mai 2010


LES CHRONIQUES DE L'[email protected]

par Aurélie Ponton, présidente de Dialecto Web, 514-845-9191

Les médias sociaux. Une tendance? Un incontournable? Un terrain de jeu virtuel pour adolescents ou un véritable outil de communication stratégique?

Mon opinion? Les médias sociaux sont mal compris. Leur pertinence est encore à prouver. Toutefois, des succès sont possibles grâce à eux. Seulement, pour connaître un succès dans les médias sociaux, il faut respecter un certain processus. Il faut, notamment:
• Trouver le temps de s’investir
• Se montrer patient
• Trouver une approche pertinente.

Trouver le temps de s’investir C’est tout ce qu’il y a de plus logique. Pour réussir quelque chose, il faut prendre le temps de s’investir. Les médias sociaux n’échappent pas à la règle.

Pour bien planifier et exécuter une campagne dans les médias sociaux, il faut:
• Écouter ce qui passe et ce qui se dit;
• Faire une analyse constante des meilleures alternatives;
• Produire un contenu pertinent et efficace;
• Créer de véritable lien d’engagement avec les utilisateurs;
• Mesurer les résultats obtenus et apporter des corrections;
• Etc.

Mais dites-moi, en quoi est-ce différent d’une opération de communication traditionnelle? Nous ne parlons ici que de prendre le temps de bien faire les choses. Que les tâches s’effectuent en ligne ou hors ligne, ça ne change pas grand chose. Il faut simplement trouver le temps de bien les faire.

Se montrer patient
Les résultats d’une opération dans les médias sociaux ne sont pas immédiats. Il faut être patient. Ce genre de travail, c’est pour des résultats davantage mesurables sur du long terme. Nous parlons d’un travail de longue haleine sur la réputation. Il faut donc prendre le temps de la bâtir, de l’entretenir et d’interagir.

Comme toute bonne chose, il ne suffit pas d’être quelque part pour que tout le monde nous remarque. Il faut faire plus. Savoir se montrer unique, pertinent et original. Surtout, il faut trouver sa propre signature et démontrer un savoir-faire pour interagir avec les gens.

Trouver une approche pertinente
Il ne faut pas choisir les médias sociaux uniquement parce que votre concurrent utilise cette méthode pour son marketing. Comme expliqué plus haut, il faut pouvoir définir sa propre signature. Il faut comprendre ce que nos consommateurs veulent vraiment et savoir répondre à leurs besoins Il est inutile de copier le voisin dans ce genre d’initiative. Pourquoi? Parce que votre approche ne vous rendra pas justice et qu’elle restera très superficielle.

Conclusion
Les médias sociaux, sont, selon moi, un atout important à considérer et ce, peu importe le contexte dans lequel il nous est demandé de communiquer. Il faut être capable, toutefois, de voir plus loin que les plateformes populaires et être tentés de voir ce qui se cache derrière. De voir comment les choses fonctionnent. Ce n’est pas un jeu. C’est une véritable opération de perception auprès des internautes.

Pour plusieurs, c’est intéressant. Pour certains, c’est devenu une passion! Cependant dites-vous bien que vous pourriez, vous aussi, être appelé à faire le saut. Mon conseil serait donc, sans devenir un évangéliste, de commencer à vous y intéresser.


C’est le temps de penser au temps des Fêtes: eh oui !

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes