Sylvie Lamothe (SQRP)

L'œil du rédacteur — Émettre sans se compromettre

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 24 avril 2018


Le verbe émettre est souvent employé à tort avec les compléments contravention, reçu, verdict, injonction, communiqué, diplôme, etc. C’est sous l’influence de l’anglais — vous l’aurez deviné — qu’il est ainsi utilisé dans le sens du verbe to issue. Comme le suggère la BDL, on peut éviter ces emprunts sémantiques en optant pour les verbes suivants :

  • publier ou diffuser un communiqué ;
  • lancer un mandat d’arrêt ;
  • donner un ordre, une contravention ;
  • délivrer un passeport, un permis, un diplôme ;
  • remettre ou un donner un reçu ;
  • produire un rapport ;
  • prononcer ou rendre un verdict, une sentence.

En revanche, comme il est couramment utilisé en français dans le sens de « projeter au dehors », le verbe émettre fait bon ménage, par extension, avec opinion, hypothèse, objection, réserve, souhait et avis.

SQRP

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Quel salaire souhaiteriez-vous?

À lire maintenant

Quel salaire souhaiteriez-vous?
Bon coup médiatique: Lion électrique
Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser