Myriam Baril-Tessier (Photographe, MBTPhotographie)

Les 7 types de photos essentielles pour votre événement

par Myriam Baril-Tessier (Photographe, MBTPhotographie) , le 15 mars 2018


Avant d’entrer dans le vif du sujet, avez-vous pensé à taguer vos photos ? Eh oui intégrer, de manière discrète et esthétique votre logo à vos images, est l’une des seules manières de les retracer et de les protéger sur le web, et en particulier sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi, qu’en tant que photographe, j’offre toujours deux types d’exports avec chaque forfait événementiel ; vos photos en haute définition pour impression et vos photos pour le Web avec votre tag.

Myriam Baril Tessier 5

1. Moments cruciaux

La première chose que vous allez désirer comme trace visuelle de votre événement ; sont les moments marquants. C’est le résultat direct de votre travail d’organisation, celui qui raconte les grandes lignes du déroulement. En plus des réseaux sociaux, vous allez certainement utiliser ces images pour votre rapport annuel ou pour les médias. Il est donc nécessaire de fournir un horaire au photographe, en gardant en tête que celui-ci n’a pas le pouvoir de se dédoubler !

Myriam Baril Tessier 6 

2. Plan large d’ambiance

Vous risquez grandement d’utiliser fréquemment une image qui traduit l’ambiance globale de l’événement. Ça peut être une photo prise de haut, ou encore, un flou en mouvement, cette image doit traduire vos couleurs et rassembler plusieurs informations concernant votre événement. En général, on tente de me prendre cette photo quand le taux d’assistance est à son plus haut (histoire qui aille du monde à messe !). C’est généralement le type d’images utilisé en bannière ou en couverture, il est donc bon de favoriser un cadre assez large afin d’intégrer la typographie et d’avoir une version verticale et horizontale.

Myriam Baril Tessier 4 

3. Gros plan de l’assistance

C’est là qu’on va chercher l’émotion ! Avoir des images des réactions de votre assistance est une valeur ajoutée traduisant les conséquences directes du fruit de votre travail. C’est mon moment préféré où je me balade dans la foule telle une agente secrète captant incognito les expressions prises sur le vif tout en me permettant des images un peu plus créatives. Ces images circulent bien souvent beaucoup sur les réseaux sociaux, car les gens les utilisent comme photo profil. Elles permettent donc une belle visibilité post événement, d’où l’importance de mettre votre tague.

Myriam Baril Tessier 7 

4. Partenaires

La plupart des événements sont rendus possibles grâce à une panoplie de partenaires. En général peu importe le degré d’engagement de ce partenaire, celui-ci apprécie toujours une visibilité démontrant son engagement, renforçant ainsi la récurrence de ce partenariat. Les photos de l’événement sont à ce titre l’une des meilleures traces. Il est donc important de fournir à votre photographe avant l’événement une liste des partenaires, mais aussi de préciser quel type de photo vous vous attendez à avoir. Par exemple, est-ce une photo plus officielle entre individus (si oui qui et à quel moment ?) ou est-ce plutôt une photo d’un kiosque sur place ?

Myriam Baril Tessier 2 

5. Intervenants importants

Porte-parole, invités célèbres, personnages politiques, spécialistes, conférenciers ou simplement interlocuteurs, ils sont les visages qui font briller votre événement. Penser à fournir une liste des personnes à ne pas manquer, et si possible, incorporer des photos de ces personnes. En particulier, si vous n’avez pas les ressources pour épauler le photographe au moment de la prise de photo.

Myriam Baril Tessier 3 

6. Les détails

Vous y avez minutieusement réfléchi et ces détails rendent votre événement unique ! Passant du centre de table au quatuor à corde, ces éléments donnent le ton. Étant plus génériques, ces images sont très utiles pour la promotion d’une prochaine édition. On opte donc pour des flous d’arrière-plan ou des cadrages plus larges afin de pouvoir y intégrer des titres.

Myriam Baril Tessier 8

7. Les classiques de groupe

On ne peut pas éviter les fameuses photos de groupe. Celles-ci peuvent rapidement tourner au chaos et devenir un désagrément si elles sont mal orchestrées. Il est donc important de laisser connaître au préalable les différentes combinaisons de personnes, ainsi que le nombre de personnes par combinaison. De plus, établissez avec le photographe quand et où il serait préférable de faire ces photos en fonction des sujets et du lieu. Finalement, pourquoi ne pas se permettre une prise un peu plus décontractée et humoristique, afin de rendre ce type de photo un peu plus unique ?

Myriam Baril Tessier 1 

Crédits photo : Myriam Baril-Tessier

-

Myriam Baril-Tessier — photographe, MBTPhotographie

À la fois artiste et aventurière, la photo est mon prétexte. Celui de rencontrer des gens fascinants, de vivre des expériences incroyables et de faire rayonner des sujets importants. Ayant d’abord travaillé en journalisme et en communication, j’offre aujourd’hui un service de création de contenu photographique complet intégrant la dimension-conseil, la direction artistique et la gestion de production.

Contact 

http://www.mbtphotographie.com/

[email protected]


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes