Sylvie Lamothe (SQRP)

L'œil du rédacteur — Être ou ne pas être dans son assiette

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 17 avril 2018


Quand on dit d’une personne qu’elle n’est pas dans son assiette, de quelle assiette parle-t-on ?

Le mot « assiette » est originellement lié au verbe « asseoir ». Il désignait autrefois la « manière d’être assis » et, pour les amoureux d’équitation, la « position du cavalier sur sa monture ». Au figuré, il a finalement pris le sens de « état de l’esprit » ou de « façon d’être ». C’est cette dernière signification qui a fait naître l’expression.

Ne pas être dans son assiette signifie donc « se sentir mal, moralement ou physiquement. »

En résumé, quand on n’est pas dans son assiette, on ne s’intéresse pas tellement à ce qu’il y a dedans.

sqrp

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes