Sylvie Lamothe (SQRP)

L'œil du rédacteur — Arrive en ville!

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 10 avril 2018


Depuis quelques décennies, les problèmes de congestion routière en contexte de changements climatiques font beaucoup parler. Dans la foulée, une nouvelle terminologie a vu le jour.

Ainsi, le transport actif désigne les déplacements où l’énergie nécessaire est fournie par l’effort musculaire de l’être humain. Il peut s’agir de marche, de course, de vélo, de planche à roulettes, etc. Il s’oppose au transport inactif, comme l’autobus, le train et la voiture.

Sont aussi apparus des vélos en libre-service de même que des services d’autopartage. Dans les deux cas, un même vélo ou véhicule peut servir à plusieurs usagers qui n’en sont pas propriétaires. Quant au populaire covoiturage, le terme désigne l’utilisation en commun de la voiture d’un particulier.

Lente à s’intégrer dans la norme, l’expression cocktail transport ou cocktail de transport est entrée dans l’usage il y a une vingtaine d’années. Elle évoque bien l’idée d’un ensemble de solutions à un problème de mobilité.

Source : Dictionnaire québécois en ligne USITO.

sqrp

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]

À lire maintenant

Comment éviter le diversity-washing dans votre marque employeur
5 stratégies pour développer votre liste de contacts et augmenter vos abonnés
ChatGPT et SEM: quel sera l'impact sur l’industrie?
«L’effet Bilbao» et ses idées lumineuses: 3 leçons de marketing
Que devrait-on choisir, la publicité payante ou l’optimisation de la visibilité organique?
Marque employeur: de l’expérience employé à l’engagement