Sylvie Lamothe (SQRP)

L'œil du rédacteur — Quand l’extrême tombe dans l’excès

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 30 janvier 2018


Les adverbes «extrêmement» et «excessivement» sont très souvent interchangés, surtout à l’oral.

Entre l’extrême et l’excès, il y a pourtant une marge déterminante. Extrêmement est surtout employé dans le sens de « très, à un degré élevé », comme dans « il a fait extrêmement froid durant les fêtes ».

Quant à excessivement, il suggère l’excès, la démesure et signifie « trop, de façon exagérée ». Excessivement forme souvent un duo avec une caractéristique négative, car l’excès s’applique rarement à une qualité, n’est-ce pas ? L’ensemble sème l’idée que la mesure acceptable a été dépassée...

Ainsi, quand nos politiciens qualifient un dossier d’excessivement important, est-il trop important ? Peut-être…

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


L'œil du rédacteur — En voilà assez !

À lire maintenant

Comment obtenir 100 sur PageSpeed Insights…
L’œil du rédacteur — Un vocabulaire intelligent
Pourquoi les gens viennent-ils à vos événements ?
Vous savez ce que vous ne voulez pas, mais ne savez pas ce que vous voulez?
L'œil du rédacteur — Attendre et faire le pied de grue
Que referiez-vous différemment?
Comment on a atteint 100K de vues organiques sur Facebook sur une seule publication
L'œil du rédacteur — Courir les ordures…
Entre liberté et sécurité
L'œil du rédacteur — À tout prix!
Les OBNL dans un contexte de plein emploi
Trop jeune ou trop vieux, le monde est partagé en deux…