Sylvie Lamothe (SQRP)

L'œil du rédacteur — Pour les accros des acronymes

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 23 janvier 2018


Un sigle représente une abréviation composée des lettres initiales de plusieurs mots. Par exemple, CHSLD pour Centre hospitalier de soins de longue durée. Un sigle s’écrit toujours en majuscules et chacune des lettres est prononcée.

Quand cette abréviation se prononce comme un mot ordinaire, c’est un acronyme. Par exemple, OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) se prononce o-tan.

Autre détail important, les majuscules des sigles et des acronymes ne prennent pas d’accent. Comme ils ont une certaine autonomie par rapport aux mots dont ils sont issus, pour la prononciation notamment, les sigles et les acronymes ne conservent pas les accents de ces mots.

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]

À lire maintenant

Regard vers le futur: quelles seront les plateformes sociales de demain?
Vous cherchez une agence? Collez-vous aux meilleures pratiques pour trouver le meilleur partenaire d'affaires
Gestion des enjeux sociaux: la réflexion à effectuer avant de communiquer
LinkedIn: le nouvel Amazon du B2B?
S’adapter au monde du travail québécois
Les défis des personnes trans au travail