Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Pour les accros des acronymes

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 23 janvier 2018


Le mot acronyme est souvent utilisé pour désigner un sigle. La différence ? Un sigle représente une abréviation composée des lettres initiales de plusieurs mots. Par exemple, CHSLD pour Centre hospitalier de soins de longue durée. Un sigle s’écrit toujours en majuscules et chacune des lettres est prononcée.

Quand cette abréviation se prononce comme un mot ordinaire, c’est un acronyme. Par exemple, OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) se prononce o-tan.

Autre détail important, les majuscules des sigles et des acronymes ne prennent pas d’accent. Comme ils ont une certaine autonomie par rapport aux mots dont ils sont issus, pour la prononciation notamment, les sigles et les acronymes ne conservent pas les accents de ces mots.

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : info@sqrp.org


L'œil du rédacteur — Beau temps, mauvais temps

À lire maintenant

Désolé Julie, je veux parler à Jérôme
L'œil du rédacteur — Sauvons nos problèmes !
Le domaine de l’événementiel t’intéresse?
Parlez-moi de vos connaissances informatiques
Comment utiliser les réseaux sociaux quand on est une entreprise de détail
Le couteau suisse pour l’événementiel et le tourisme — Le modèle d’évaluation des pratiques sociales (MEPS)
Facebook Zero, vraiment?
Rapport sur la Loi canadienne anti-pourriel — En pause le temps d’être clarifiée
L'œil du rédacteur — Beau temps, mauvais temps
Que doit-on savoir sur le numérique pour 2018?
Histoire Publici-Terre : Opération Re-Sac de Provigo
Bilan Publici-Terre 2017