Sylvie Lamothe (SQRP)

L'œil du rédacteur — Travailler ou œuvrer, c’est trop dur…

par Sylvie Lamothe (SQRP), le 12 décembre 2017


Il est tentant d’écrire qu’on a œuvré pour une entreprise X pour éviter de toujours recourir au verbe travailler.

Or le verbe œuvrer signifie « accomplir une œuvre », « travailler à réaliser quelque chose d’important ». Son emploi devrait être réservé au travail non rémunéré, c’est-à-dire à des tâches civiques, politiques ou collectives nobles.

Bien que le verbe travailler s’utilise dans plusieurs sens, la nuance sémantique pourrait s’illustrer ainsi : on œuvre pour une bonne cause et on travaille pour gagner sa vie.

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]

À lire maintenant

Regard vers le futur: quelles seront les plateformes sociales de demain?
Une jeunesse peu inspirée qui disparait du marché du travail
Le «Dilemme DEI» en entreprise: un parcours sans GPS
Ami, amant, parent, employé: l’art de jongler entre ses rôles
Conseils RH: comment faire face à la pénurie de main-d'oeuvre
Bilan de la reprise événementielle