Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — L’art de la précision dans le choix des mots

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 5 décembre 2017


Les amoureux de la langue française en soulignent souvent la richesse quand vient le temps d’exprimer une idée, de marquer une nuance ou de clarifier un propos. Prenons par exemple le terme fausses représentations qui, en plus d’être très vague, est calqué sur l’expression anglaise false representations. Or, si les mots false et fausses sont corrects pour qualifier quelque chose de contraire à la vérité, il n’en est pas de même pour le mot représentations qui est fautif dans ce contexte. On précisera plutôt le propos en utilisant les termes : fausses déclarations, déclarations mensongères, escroqueries, fraudes, tromperies, manœuvres frauduleuses, publicités trompeuses, renseignements trompeurs, abus de confiance, etc.

À vous de choisir !

-

Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


L'œil du rédacteur — En voilà assez !

À lire maintenant

Transformation numérique : Passer du mythe à la réalité
L'œil du rédacteur — Être ou ne pas être dans son assiette
3 raisons pour lesquelles vous n’avez pas eu l’emploi ou même une entrevue!
Répondre aux commentaires (positifs et négatifs) sur les réseaux sociaux
7 conseils pour augmenter vos chances d’être financé en remplissant une demande de subvention
L'œil du rédacteur — Arrive en ville!
En recrutement tous les moyens sont bons
Mettre son pied à terre
Améliorer la notoriété de sa marque
L'œil du rédacteur — Liaison douteuse ou fatale?
5 points qui expliquent pourquoi choisir une application mobile au lieu d’un site HTML5
Chronique d’humeur?