Émilie Poirier (MixoWeb)

L’automatisation des réseaux sociaux: bonne ou mauvaise idée?

par Émilie Poirier (MixoWeb), le 13 septembre 2017


Il est de plus en plus possible d’automatiser notre gestion des réseaux sociaux. Ainsi, les commentaires, réponses, likes automatiques sont utilisés. Est-ce une bonne, ou une mauvaise idée ?

Il n’y a que deux bonnes utilisations de l’automatisation des réseaux sociaux :

  1. Pour effectuer la veille concurrentielle : nul besoin de faire des recherches nous-mêmes, les outils Web nous permettent maintenant d’automatiser la veille. À nous par contre de la consulter, de bien mettre en place les paramètres et d’y réagir efficacement.

  2. Les messages de réponse automatique pour signifier qu’une réponse sera fournit en X heures : Sur Facebook, entre autres, il est possible d’envoyer automatiquement un message de réponse aux internautes qui nous écrivent. C’est une excellente idée d’y signifier votre délai habituel de réponse, car les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés en tant qu’outil de service à la clientèle et de vente.

Par contre, des publications ou des commentaires automatiques sont vraiment de mauvaises idées. Les risques d’avoir des problèmes de relations publiques sont énormes ! Un robot ne réfléchira pas comme un humain, et il est impossible de penser à toutes les possibilités lors du paramétrage. La meilleure façon de faire est d’avoir un humain bien formé responsable des médias sociaux d’une entreprise, car les erreurs peuvent coûter cher et peuvent vous hanter longtemps. De plus, l’automatisation rendra difficile la mise en œuvre d’une stratégie marketing personnalisée et basée sur votre public cible, sur vos personas.

N’oubliez pas que les réseaux sociaux sont devenus un formidable tremplin pour vos promotions et un canal de service à la clientèle. Il est donc important d’y consacrer des efforts sérieux.

--

Émilie Poirier
Directrice, service-conseil
(514) 934-0611 x117
MixoWeb
Facebook LinkedIn
Mon blogue : www.poireidee.com

À lire maintenant

Une jeunesse peu inspirée qui disparait du marché du travail
Le «Dilemme DEI» en entreprise: un parcours sans GPS
Ami, amant, parent, employé: l’art de jongler entre ses rôles
Conseils RH: comment faire face à la pénurie de main-d'oeuvre
Bilan de la reprise événementielle
Des journées de 5 heures? Pourquoi pas!