Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Aller sous d’autres cieux voir les plus beaux ciels

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 3 octobre 2017


En français, certains mots comme ciel ont un pluriel double, c’est-à-dire qu’ils s’écrivent ciels ou cieux selon le contexte.

Par exemple :

Ciels avec un « s » sert à décrire l’aspect du ciel comme dans J’adore les ciels changeants des pays tropicaux ou lorsqu’il est question de dessin et de peinture comme dans Les ciels qu’il a peints sont remarquables.

Cieux s’utilise dans la langue religieuse quand il est question du paradis comme dans Notre Père qui êtes aux cieux ou lorsque le mot cieux a le sens de pays ou de contrée comme dans S’en aller vers d’autres cieux.


Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym

À lire maintenant

Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles
Avez-vous un mentor?