Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Aller sous d’autres cieux voir les plus beaux ciels

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 3 octobre 2017


En français, certains mots comme ciel ont un pluriel double, c’est-à-dire qu’ils s’écrivent ciels ou cieux selon le contexte.

Par exemple :

Ciels avec un « s » sert à décrire l’aspect du ciel comme dans J’adore les ciels changeants des pays tropicaux ou lorsqu’il est question de dessin et de peinture comme dans Les ciels qu’il a peints sont remarquables.

Cieux s’utilise dans la langue religieuse quand il est question du paradis comme dans Notre Père qui êtes aux cieux ou lorsque le mot cieux a le sens de pays ou de contrée comme dans S’en aller vers d’autres cieux.


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes