Émilie Poirier (MixoWeb)

La carte d’affaires en 2017... utile ou pas ?

par Émilie Poirier (MixoWeb), le 8 juin 2017


Utilisée depuis fort longtemps comme premier contact de référence, la carte d’affaires est de moins en moins utilisée parmi les gens d’affaires pour l’échange de coordonnées. L’avènement du téléphone intelligent a porté un dur coup à ce support traditionnel corporatif. Son utilisation est-elle encore nécessaire ?

Je dirais que oui, elle est encore nécessaire, mais uniquement comme support. Elle doit supporter vos autres techniques d’échange de contact, et ne plus en être l’unique médium. Elle est utile lors d’un 5 à 7 de réseautage et lors d’événements, mais elle peut être facilement perdue. De plus, le papier fait un peu dinosaure. Je vous conseille donc de proposer d’abord à votre interlocuteur d’autres façons de lui envoyer vos informations, et de lui donner votre carte en dernier recours (ou de lui donner la carte en surplus, à titre de rappel).

Plusieurs autres façons existent. Vous pouvez envoyer une VCard avec vos informations directement par courriel ou par message texte ; votre nouveau contact aura uniquement à importer vos données dans son registre. La signature de courriels, bien utilisée, devient bien plus efficace qu’une carte d’affaires. Évitez à tout prix les signatures de courriels en image ! Il est impossible d’y copier/coller les informations ou d’y sélectionner le numéro de téléphone (pour appeler rapidement à partir d’un cellulaire, par exemple). Vous pouvez même y ajouter des informations promotionnelles, des liens vers vos comptes de réseaux sociaux, etc.

Si toutefois vous utilisez encore beaucoup la carte d’affaires, que ce soit par choix ou par nécessité dans votre domaine, attention à ce qu’elle n’ait pas l’air trop bon marché. Des lignes croches, une coupure ratée, du papier de mauvaise qualité ou autres défauts vous feront paraître moins professionnel que vous ne l’êtes en réalité. Vous pouvez aussi choisir une carte complètement originale et qui sort des sentiers battus ! Cela fera certainement réagir vos interlocuteurs.

--

Émilie Poirier
Directrice, service-conseil
(514) 934-0611 x117
MixoWeb
Facebook LinkedIn
Mon blogue : www.poireidee.com


Vous savez ce que vous ne voulez pas, mais ne savez pas ce que vous voulez?

À lire maintenant

En 2019 le Marketing devra laisser sa place à l’Expérience Client
L’évolution du Multimédia de 1990 à nos jours
L’importance de mesurer les résultats de sa campagne d’influence
Est-ce que les détaillants québécois sont prêts pour le Vendredi Fou/Cyber Lundi?
Comment créer de la valeur comme Batman?
Un autre regard sur les commandites
Êtes-vous le visionnaire, le perturbateur dans votre organisation ?
Portrait de femmes en agence Web
L’importance des avis en ligne (reviews)
Impliquer plusieurs partenaires numériques dans un même projet pourrait vous coûter cher!
L’œil du rédacteur — En français svp!
L’œil du rédacteur — Pareil, pas pareil : le rhume et la grippe