Sylvain Desrochers

Bravo à Uniprix et Tank

par Sylvain Desrochers, le 12 août 2011


La publicité télévisée d’Uniprix tombe dans la catégorie des pubs sympathiques; elle ne gagnera peut-être pas de prix créatif mais elle est efficace et c’est ce que j’essaie de faire comprendre à mes étudiants. En effet, pour ceux-ci, s’ils ne rient pas, ce n’est pas terrible. Une minute.

L’agence Tank, qui se positionne comme performeur de marques, semble avoir simplement (mais efficacement) misé sur une réalité bien concrète pour son client Uniprix. Et il s’agit en publicité d’une approche simple mais non simpliste que l’on oublie trop souvent. Mes étudiants sont parfois portés à se lancer dans des élucubrations stratégiques dont ils deviennent vite prisonniers; le cas d’Uniprix leur fournit le parfait contre-exemple. C’est-à-dire qu’à partir d’une réalité comme les impossibles rendez-vous et le temps d’attente des les cliniques et les urgences, Uniprix propose une solution que l’on a qualifié «d’évolution et d’élargissement des services».

Rappelons rapidement le contexte: une mère avec son enfant malade se voit refusée en clinique: c’est complet ou encore 4 heurs d’attente. Soulignons ici l’excellent casting et la direction des comédiens. Comme elle vient pour embarquer dans sa voiture, l’enseigne d’Uniprix se reflète dans le pare-brise. La pharmacienne écoute la mère, ce qui ne c’était pas fait en clinique, et conclut: "OK je comprends; j’ai quelque chose pour vous".

Il s’agit d’une valorisation extrêmement positive d’Uniprix dans la dynamique de tous les jours sous la forme problème-solution. Bravo à Tank et à Uniprix!


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes