Patrice Lagarde (Virus1334)

Avant le 1er juillet… «Think out of the box!»*

par Patrice Lagarde (Virus1334), le 23 juin 2011


«KOI de 9 CHEZ LES JEUNES?» - Par VIRUS1334.com Blogue sur le marketing jeunesse

La semaine prochaine, comme c’est la tradition, des milliers de québécois vont déménager. Pourtant, un sondage Léger Marketing indique que 87% de ceux qui changeront de logement pensent ne pas être prêts à faire face aux nombreux obstacles du déménagement. Ce sondage va plus loin en révélant que 78% des jeunes âgés entre 18 et 24 ans ne connaissent pas tous les aspects légaux entourant l'achat d'une maison ou d'un condo. Devant ce grand changement qu’est le déménagement et les multiples sollicitations dont ils font l’objet, les jeunes représentent des cibles privilégiées pour nombre de marques et de services.

Déménager n’est pas si simple, surtout quand il s’agit de quitter le nid familial pour goûter à la liberté de s’installer dans ses propres murs. De nombreuses marques ont ainsi compris qu’en aidant ces jeunes consommateurs à faciliter leur transition, elles pourraient en tirer des bénéfices ultérieurs. Il s’agit par exemple de banques, de détaillants de meubles, de magasins d’équipements ou encore de fournisseurs d’accès à Internet… Elles concoctent ainsi des brochures ou guides explicatifs, reprenant chaque étape importante à planifier dans un déménagement tout en ajoutant un coupon rabais ou une offre de bienvenue.

Voici quelques exemples qui sauront susciter l’intérêt des nouveaux locataires qui sont faciles à rejoindre en ce moment:

Bien préparer son budget avant de se lancer.
Quels seront les revenus annuels (total des prêts, bourses, revenus d'emploi et aides…)? Quel est le loyer maximal à ne pas dépasser (souvent 25% à 30% du budget afin de conserver une marge de manœuvre)?. Cette proportion est de plus en plus difficile à respecter du fait de l’augmentation des loyers, mais la solution de la colocation permet souvent de limiter les frais.

Choisir les bons colocataires.
Il est important de ne pas idéaliser la vie en communauté. Il est donc nécessaire de bien connaître les habitudes et les valeurs de vos futurs colocataires. Rien de tel qu’une bonne discussion afin de mieux les connaître et vérifier que les modes de vie de chacun sont compatibles.

Ne pas sous-estimer les frais divers.
La plupart du temps, les jeunes qui vont en appartement pour la première fois sous-estiment les frais annexes (électricité, chauffage, téléphone, Internet…). En effet, c’est à l’occasion du premier logement qu’on se rend compte de l’existence de ces frais additionnels. Il faut donc se renseigner en amont en questionnant les anciens locataires et en prenant en compte ces dépenses dans le budget mensuel.

Il existe une multitude de conseils et de bons plans à élaborer pour soutenir le processus d’accession à la location ou à la propriété pour les jeunes. Des forums et des blogues se spécialisent ainsi : immo, déco, alimentation (notamment des conseils pour adopter de saines habitudes de vie), voyages... rien n’est laissé au hasard. La notoriété d’une marque mise au service des jeunes qui s’installent est donc un pari payant qui génère de l’intérêt et de la fidélité.

Une marque comme IKEA l’a bien compris. Elle fête cette année ses 25 ans de présence au Québec et a bien identifié les besoins des jeunes, notamment ceux qui accèdent à un premier logement. Ainsi, le 1er juillet est très important et «préparé un an à l’avance». Dans un article du site Argent, Johanne Labrèque, professeure de marketing à HEC Montréal explique: «IKEA a importé au Canada une toute nouvelle manière de vendre. Il ne propose pas seulement des meubles ou des objets de décoration mais bien une atmosphère, un mode de vie. Il crée des tendances. Les meubles affichent un style complètement épuré, très européen, qui a très vite plu auprès des jeunes». C’est ainsi qu’IKEA rejoint les préoccupations des jeunes mais leur propose aussi des produits en adéquation avec les conseils évoqués plus haut : «les meubles sont conçus pour optimiser l’espace, ce qui est idéal pour les Québécois, qui vivent beaucoup en condo».

Au final, les jeunes qui déménagent représentent une communauté très intéressante car éprise de liberté, prête à découvrir une nouvelle réalité et surtout emplie de besoins à combler. Des actions de soutien et d’accompagnement auprès de ces «déménageurs du 1er juillet» sont sans aucun doute profitables en vue d’intéresser et de fidéliser un grand nombre d’adeptes. Nous sommes toujours surpris que les entreprises ne profitent pas davantage de cette période où les achats impulsifs se multiplient.

Bon courage à tous ceux qui déménagent la semaine prochaine!

  • «Thinking outside the box» signifie, en anglais, penser différemment, de façon non conventionnelle ou selon une perspective nouvelle.

Article rédigé avec la collaboration de: Loïc Brignou, chercheur en chef de VIRUS1334.


5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL

À lire maintenant

5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation
Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi