Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Au hasard des difficultés de la langue française...

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 25 avril 2017


Voici quelques expressions ou mots qui sont généralement mal écrits ou formulés. Par exemple, on ne doit pas dire prendre en feu, mais bien prendre feu comme dans Ses vêtements ont pris feu au contact d’une étincelle.

Quant à l’adjectif fatigant, fatigante, il ne prend pas de « u » comme dans Cet exercice est fatigant. Par contre, le participe présent du verbe fatiguer fatiguant s’écrit avec un « u » et reste invariable comme dans Les enfants se fatiguant rapidement en voiture, nous ferons plusieurs escales.

Même chose pour les mots fabricant et fabriquant. Le premier est un chef d’entreprise qui fabrique des produits commerciaux, tandis que le second est le participe présent invariable du verbe fabriquer.

-

Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes